Petits milanais citron-choco

IMG_4175

Ingrédients pour environ 50 pièces :

  • 250 g de beurre mou
  • 250 g de sucre
  • 3 œufs frais
  • 1 pincée de sel

______________________

  • 40 g de chocolat en poudre
  • le zeste d’un citron bio
  • 550 g de farine

Dans un bol, travailler le beurre mou avec tous les autres ingrédients avec un batteur (sauf chocolat, citron et farine). Une fois que la masse blanchi, la partager en deux.

Ajouter le chocolat à une moitié avec 225 g de farine, bien mélanger et pétrir. Ajouter le zeste de citron à l’autre moitié ainsi que le reste de farine puis bien mélanger et pétrir. Réserver les deux pâtes à couvert au frigo pendant 1h30.

Abaisser les deux pâtes à environ 4 mm d’épaisseur sur un plan de travail fariné puis découper des formes à l’emporte-pièce. Faire vite car la pâte à milanais à tendance à devenir vite collante quand elle est hors du frigo.

Déposer sur des plaques chemisées de papier-cuisson et cuir environ 10 minute dans le four préchauffé à 180 °C (chaleur tournante). Retirer et laisser refroidir. Se conservent 2 semaines dans une boîte hermétique.

Réf : Betty Bossi

Publicités

Je me lance dans la méditation

accessories-bangles-jewelry-ornament-gift-bling-hand

Quelque chose qui me manquait cruellement dans la vie ; un moment quotidien de décontraction et de tranquillité.

Je suis quelqu’un qui a beaucoup de peine à se concentrer. D’ailleurs, il est super difficile de maintenir mon attention et parfois, ça peut vexer les gens. Je pense à une multitude de choses en même temps et je suis incapable de me calmer et de fixer mon attention sur une chose sans penser 10 secondes après à autre chose. Mon cerveau est continuellement en ébullition. C’est super fatiguant à la longue…

J’ai tenté par le passé, grâce au Miracle Morning, de me mettre à la méditation « silencieuse », juste en me concentrant sur ma respiration, mais ça ne marchait pas très bien. J’ai ensuite essayé la méditation guidée et ça allait un peu mieux (sauf que je m’endormais…). Puis j’ai découvert la méditation avec les mantras. Et là, j’ai découvert la formule qui me correspond.

Le mantra, c’est quoi ?

Un mantra peut se définir comme une formule (son, mot ou phrase) que l’on répète plusieurs fois pour en retirer un bienfait physique ou spirituel. La récitation de mantras est une pratique commune à plusieurs religions, en particulier l’hindouisme et le bouddhisme. Mais dans la pratique du yoga, cette technique peut être utilisée sans connotation religieuse. Elle est à la base d’une forme de yoga appelée yoga du son.

Traditionnellement, la récitation d’un mantra a pour objectif de canaliser le mental et d’apaiser le flot de pensées automatiques (le plus souvent négatives) qui tournent en boucle dans notre esprit. La répétition de sons peut ainsi servir de support de méditation au même titre que d’autres techniques comme se concentrer sur sa respiration ou sur la flamme d’une bougie…

Mais l’utilité des mantras ne s’arrête pas là. La vibration du son et sa résonance aurait aussi des effets bénéfiques sur l’organisme.
Elle permettrait de :
– faciliter le lâcher prise
– évacuer le stress
– améliorer la circulation de l’énergie (ou prana)

Les mantras peuvent être répétés à voix haute, en murmurant ou être récités intérieurement. Pour commencer, il est plus facile de les prononcer à voix haute.

La tradition bouddhiste et hindouiste nous a légué plusieurs mantras en sanskrit, tels que le fameux OM ou AUM. Mais il n’est pas interdit de choisir en français un mot ou une formule qui vous inspire.

Pour réciter un mantra, il est conseillé de :
– choisir un endroit au calme et s’assoir en tailleur ou sur une chaise, dos bien droit
– prendre une profonde inspiration abdominale avant de commencer
– réciter le mot en laissant la dernière syllabe s’allonger et s’enchaîner avec la première syllabe du suivant
– écouter le son résonner dans sa poitrine
– diminuer progressivement le niveau sonore de sa voix et laisser le dernier mantra se dissoudre dans le silence
– rester encore quelques instants à l’écoute du silence environnant
– ouvrir les yeux s’ils étaient fermés.

Les bouddhistes et les hindous ont coutume d’utiliser un mālā, sorte de chapelet comportant 108 grains afin de réciter les mantras 108 fois. Réf : Gralon

FullSizeRender

Pour l’instant, mon mantra préféré est le Gayatri mantra.

Om Bhur bhuvah svahah
Tat savitur varenyam
Bhargo Devasya dheemahi
Dheeyo yonah prachodayaat.

Il me permet de méditer facilement pendant une trentaine de minutes tout en utilisant mon mala de 108 perles, un objet qui permet de rester 2 fois plus concentrée sur ma méditation et ça marche, car je n’arrive absolument pas à penser à autre chose (c’est déjà assez compliqué de chanter en sanskrit tout en se promenant avec le doigt sur son mala… Très fort celui qui arrive encore à penser à sa déclaration d’impôt juste derrière…). Pour bien prononcer les mantras, j’écoute Deva Premal qui a vraiment une voix magnifique.

Étant une grande amoureuse des pierres semi-précieuses, j’en ai un en améthyste, un en magnésite et un autre en obsidienne et œil de tigre. J’en ai un dernier en bois de santal. Je les utilise non seulement pour la méditation mais aussi comme bijoux de tous les jours car ils se portent soit en bracelet, soit en collier (4 utilisations pour un si petit objet grâce en plus au bienfait des pierres !). En méditation, le mala sert à compter le nombre de fois où l’on récite notre mantra puisque chaque perle représente une répétition. Mais pourquoi 108 ? 

Dans les Upanishads il est dit qu’une personne respire 21′600 fois par jour. Ce nombre est divisé en deux parties, le jour et la nuit. Ainsi, pendant le jour, on respire 10′800 fois et la nuit 10′800 fois aussi.

La répétition de Mantra, idéalement, devrait se pratiquer mentalement à chaque respiration, Mais il n’est pratiquement pas possible de chanter le nom de Dieu durant chaque respiration. C’est pourquoi il faudrait le chanter au moins 108 fois.

Il est dit que chaque fois que l’on chante un mantra, ses fruits sont multipliés par 100. Ainsi, répéter le mantra 108 fois est en réalité égal à 10′800 fois…

Dans la symbolique des chiffres :

1 représente Dieu ou l’Unité,
0 représente le vide ou l’accomplissement de la pratique spirituelle,
8 représente l’infini ou l’éternité.

Réf : Yogamrita

IMG_4170

Cuir de framboise

IMG_4157

Ingrédients pour env. 12 pièces :

  • 300 g de framboises surgelées dégelées
  • 75 g de miel d’acacia

Mixer les framboise avec le jus de dégèle et le miel puis l’étaler uniformément sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Séchage au four (chaleur tournante) préchauffé à 70 °C pendant environ 4h.

Découper le cuir en tranches et l’enrouler sur des bandes de papier cuisson.

Conservation pendant 2 mois dans une boîte hermétique.

IMG_4155

Réf : Betty Bossi

Cake choco-amandes

IMG_4159

ingrédients :

  • 200 g d’amandes moulues
  • 200 g de sucre complet
  • 150 g de farine
  • 100 g de noisettes moulues
  • 4 cs de cacao en poudre
  • 100 g de chocolat noir haché finement
  • 1 cc de poudre à lever
  • 1/4 de cc de sel
  • 3 dl d’eau
  • 6 cs de beurre fondu

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients secs.

Ajouter l’eau et le beurre et bien mélanger. Remplir le moule beurré et cuisson au milieu du four préchauffé à 180 °C pendant 55 minutes.

Retirer, laisser tiédir et démouler.

Se garde 2 jours au réfrigérateur dans du film alimentaire.

Réf : Betty Bossi

Crème moka-yogourt aux meringues

IMG_4111

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 200 g de chocolat noir fondu au bain-marie
  • 3 dl de crème entière montée en chantilly
  • 4 pots en verre de yogourt moka Toni (Coop)
  • 9 meringues émiettées
  • 1 grenade égrainée

Dans un grand bol, verser et remuer les yogourts puis incorporer la chantilly et 2/3 des meringues émiettées puis répartir dans 8 coupelles et réserver 1h au réfrigérateur.

Avant de servir, ajouter le chocolat noir fondu en tournant légèrement avec une cuillère puis parsemer de graines de grenade et du reste de meringue.

Chez moi ça n’a pas marché car j’ai suivi la recette à la lettre qui préconisait de verser le chocolat avant de mettre au frigo. Résultat, le chocolat noir est allé s’écraser, se solidifier et se coller au fond des bocaux… Résultat, il a fini à la poubelle car immangeable… (en même temps, c’était un peu à prévoir…).

Réf : Betty Bossi

Viennoiseries choco-poires

IMG_4109

Ingrédients pour 6 pièces :

  • Une pâte à viennoiseries Leisi (Coop) coupée en 6 rectangles de même taille
  • 3 branches de chocolat coupée en deux (dans la longueur)
  • 2 poires coupées par la moitié, épépinées puis coupées en lamelles

Disposer les 6 rectangles de pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Déposer une moitié de barre de chocolat au milieu de la pâte puis déposer des morceaux de poires pardessus. Rabattre les côtés de la pâte sur les poires et appuyer un peu pour « coller ».

Cuisson dans la partie inférieure du four préchauffé à 180 °C pendant 20 minutes. Saupoudrer de sucre glace et laisser refroidir.

Réf : Betty Bossi

Entraînements novembre 2017

Sans titre

Voilà, j’ai débuté mes premières séances de physio et effectivement, il s’agit bien du syndrome de l’essuie-glace qui m’empêche de courir actuellement. En plus, j’ai été frappée de plein fouet par une série de migraines ophtalmiques qui m’ont « immobilisée » pendant une semaine complète (je vais reprendre un peu la nage aujourd’hui).

Bref, je me pose beaucoup de questions si je ne devrais pas reprendre la pilule. Ces migraines sont extrêmement handicapantes et je n’en avais pas lorsque j’étais sous contraception (3 ans sans problème)…. De plus, je vois bien que mon activité professionnelle me mine sévèrement la santé et le sport ne suffit plus à évacuer la vapeur. Il est grand temps de songer à mon avenir. Je vais passer les 2 premiers niveaux de Reiki en janvier et mai, j’ai trop hâte car c’est mon premier pas dans la voie que je souhaite suivre. Ce mois de novembre plutôt calme et décembre sous séances de physio feront office de repos annuel et ça tombe plutôt bien.

J’ai pu faire le bilan de cette première année de sport et je suis hyper contente des résultats et de tous les efforts que j’ai fait 🙂 Des muscles, de jolies formes, la santé, la pêche 🙂 Bref, j’ai enfin retrouvé confiance en moi.

Sans titre
Octobre 2016 = 75 kg / novembre 2017 = 63 kg

Maintenant, il est temps de passer aux choses sérieuses. Après avoir visé la santé, il est temps de viser la perf 😀 Je suis prête pour me lancer vers cette première saison de triathlon et vers mon tout premier marathon. En plus, le père Noël est déjà passé 😀

Sans titre