Petit Papa Noël…

ob_2b5b12_oct

Cette fameuse période tant attendue par les enfants (et les grands enfants…) approche à grand pas 🙂 Personnellement, c’est une période que je déteste profondément, surtout depuis que je suis adulte, que je « gagne » ma vie et qu’à cause de ça, je dois me farcir ces foutus magasins blindés de zombies crétins afin de trouver des cadeaux alors que je suis fauchée comme les blés après avoir payé mes charges fixes… Parce que oui, décembre est un mois comme les autres, sauf que t’as l’assurance bagnole qui te tombe dessus pour te rafler le 13e (si tu as la chance d’en avoir). 13e qui te sert également à rembourser ta VISA qui t’aide à te nourrir jusqu’à la fin des autres mois du reste de l’année…

Ça fait déjà 2-3 Noël qu’avec chéri, on a décidé de ne faire des cadeaux qu’aux gamins (genre jusqu’à 10 ans, après tu files de la tune jusqu’à 18 et après basta, t’as qu’à bosser pendant les vacances !). On a tenté de faire passer l’idée auprès de tout le reste de la famille et de la belle-famille mais les vieilles traditions séculaires ont la vie dure (donc tu penses bien que ça n’a pas marché)… Ben oui, un Noël sans cadeau, c’est pire triste ! Bref, on a complètement oublié que Noël, c’était surtout une occasion de revoir les gens qu’on aime tous ensemble une fois dans l’année et passer du bon temps avec eux et pas juste offrir un cadeau pour faire « genre ». Même qu’il y a longtemps qu’on a oublié la naissance du petit Jésus dans l’histoire parce que Coca est passé derrière avec son gros bonhomme obèse rouge et blanc, icône du consumérisme à outrance et histoire de relancer le chiffre des centres commerciaux à la fin de l’année…

Du coup, chaque Noël, je passe pour la râpe de service avec mes paquets de biscuits faits maison…. Quand on part de l’idée qu’on essaie de faire du « zéro déchet » en achetant uniquement des choses qu’on va utiliser sur le long terme et régulièrement (donc de qualité) ben c’est pas évident d’apprécier ce genre de fêtes où on t’offre des chinoiseries que tu serviras jamais. Et puis il y a le fameux déballage de cadeaux en public… Dieu merci, depuis quelque temps, je reçois des cadeaux pourtant tout bêtes mais que je surkiffe comme des pains de savon (on utilise que ça pour se doucher à la maison), des paquets de tisanes, des shampoings ou des dentifrices solides, des produits faits maison… des trucs utiles quoi 🙂 Et pire, même quand tu m’offres rien, je suis contente 🙂 Parce qu’avant, bien souvent c’était un peu comme ça…

image

C’était par exemple quand je recevais un parfum (que je ne mets quasi jamais parce que ça pue et que bien souvent, ça me file des migraines…). Mais tu dois quand même faire semblant d’être content parce que la personne s’est cassée la tête et a perdu du temps et de l’argent en magasin pour t’offrir ça. En fait, t’es plus triste pour elle que pour le cadeau que t’as reçu en fin de compte. C’est comme le fait de courir la semaine suivante au magasin pour échanger son cadeau que je trouve particulièrement ridicule. Merde, arrêtons ces conneries ! Est-ce que ce n’est pas plus simple de demander aux gens ce qui leur ferait plaisir ?

L’année passée, j’avais proposé de mettre le prénom de chacun des 7 adultes qui composent ma belle-famille et moi compris sur un petit billet qu’on met dans un bocal (sans compter les 4 enfants puisqu’il est logique que les parents offrent de toute façon un cadeau à leur propre enfant pour Noël, idem pour les grands-parents,…). Du coup, chaque adulte tire un prénom adulte au sort, lui demande ce qui lui ferait plaisir (genre une liste de 3 choses, comme ça, tu as encore un peu la surprise) et tu as toute l’année pour économiser pour le jour J et faire à coup sûr plaisir. Là encore, on est le 7 novembre et on en a jamais reparlé 🙂 Du coup, ce sera encore une fois les biscuits maisons…

Entre mon chéri et moi, on se demande toujours ce qui nous ferait plaisir. Comme ça, on est sûr d’avoir un cadeau utile sur le long terme, encore. Pour mon dernier Noël, j’avais demandé un Filofax A5 pour pouvoir refaire mon bujo fait de mes petites mains chaque année suivante. C’est trop de la balle ! J’adore ce Filo ! Je ne loupe plus aucun rendez-vous, je suis toujours fixée sur mon emploi du temps et je passe toujours pour une mamie quand je sors mon agenda papier 🙂 J’adoooooore ! Tout y est noté : contacts, adresses, idées pour le blog, pour ma formation, journal des trucs positifs dans la journée, listes de rêves, de souhaits, de livres,… avec des stickers pour le rendre tout joli et des petits dessins.

Cette année, j’ai eu une période de retour à la geekerie avec une furieuse envie passagère de recevoir une PS4… En y réfléchissant bien, je me suis rendue compte que je n’ai jamais le temps de jouer, qu’au final je perds mon temps et je finis avec des maux de tête et que la plupart du temps, je ne termine pas les jeux… Donc je ne la veux plus… Ben oui, il faut réfléchir de temps en temps… Le seul jeu pour lequel j’aurais bien aimé avoir la PS4 c’est Unravel et au final, je vois qu’il est dispo sur Mac… C’est réglé 🙂 Du coup, il y a deux choses que je peux mettre sur ma liste de Noël, qui me feront super plaisir et qui me seront super utiles 🙂 :

  • Un casque de vélo personnalisé Ekoï Corsa Light

Capture

  • Un sac de transition pour pouvoir transporter facilement tout mon matériel pendant mes prochaines courses. Perso, j’ai flashé sur le Le T-Bag de Z3R0D, il est un peu cher, mais il est super bien ! C’est le meilleur 🙂

5AUTRANS_cerna_9

Vacances autour des lacs #3 Thoune

IMG_3964

Une magnifique virée dans l’Oberland bernois autour d’un lac magnifique entouré de paysages splendides ! Même s’il faisait super froid, je ne regrette pas cette belle sortie ensoleillée, rien à voir avec la journée d’hier et son vent méga pénible.

Petite crevaison au 40e rapidement résolue. Merci aux gentils messieurs (un coureur et un suviste) qui m’ont demandée si j’avais besoin d’aide (mais je gérais, en plus, je ne parle pas un pet d’allemand… 😉 ). Pouce en bas pour les cyclistes sur route, mes fameux compatriotes, qui ne se sont même pas arrêtés (un peu la même soi-disant solidarité qui règne également chez les motards…).

IMG_3968

Bref, super contente de cet entraînement, 2 jours après une grosse migraine qui m’a de nouveau transformée en légume 😦 Ainsi s’achève mon vélo sur route pour cet hiver, en vue de la préparation du marathon de Zurich dans moins de 6 mois 🙂

Vacances autour des lacs #2 La Gruyère

IMG_3909

Pour ce deuxième tour, je profite de la température un peu fraîche pour mettre à l’épreuve mes nouveaux vêtements d’hiver. J’ai misé sur du Craft (une marque que j’apprécie particulièrement pour sa qualité) et du Pearl Izumi (surtout pour le design 😉 ) et je n’ai vraiment pas été déçue ❤

IMG_3922

IMG_3911
Vive le photochromique 🙂

 

 

 

Une journée idéale pour se rendre en Gruyère, la région du véritable et authentique Gruyère (le fromage), parce que tout le monde sait que la Gruyère, c’est en Suisse… tout comme l’Emmental d’ailleurs 😀

Un magnifique tour, plus vallonné cette fois-ci que la Vallée de Joux, mais toujours dans le confortable. Un tour parfait pour admirer les magnifiques paysages de cette superbe région. Une belle rencontre avec des vaches pas du tout sauvages qui ont beaucoup apprécié de poser sur la photo.

Mes douleurs au genou gauche ont complètement disparu et j’étais en super forme. Je vais pouvoir bientôt remettre mes chaussures de CàP 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mes sports, mon matériel

Un jour, j’ai décidé de me mettre sérieusement au sport (en octobre 2016 précisément), je me suis donc offert ma première tenue de running, pas chère, car il était évident pour moi, partisane du moindre effort physique (piloter une Z800 je trouvais ça déjà supersportif à une certaine époque) que je n’allais pas tenir sur la durée et franchement, je voyais pas où était le plaisir de manger une bonne pizza si c’était pour aller se faire …. à courir juste après pour déculpabiliser, autant manger puis oublier… Surtout qu’au bout de 200 m, pied au plancher, j’étais déjà entrain de mettre au monde mes poumons…Donc zut !

Sauf qu’au final, il faut croire que je m’y suis pas trop mal pris (merci Runkeeper) et je ne me suis pas dégoûtée comme la fois précédente car oui, j’avais déjà essayé de me lancer en running mais ce fut un cuisant échec. Cette fois, je me suis accrochée et j’ai tenu la barre jusqu’à mon premier gros but, ce dimanche, avec mon premier semi-marathon après une sorte de refroidissement accompagné de crampes abdominales et de maux de tête qui m’ont empêchée de m’entrainer toute la semaine (autant dire que ça va être jojo). En gros, je n’ai pas couru depuis Morat-Fribourg. Mais bon, ça va aller !

Depuis, il faut dire que mes prétentions ont été revues à la hausse avec ce gros besoin de pousser la machine encore plus loin, plus haut, plus fort ! Ok j’ai fini de balancer du poids depuis ma petite montgolfière, c’était le but il y a un an. Passer de 75 à 65 kg. Aujourd’hui, mon poids de forme stagne entre 63 et 64 kg. Moins, je ne veux pas, ce serait affreux. Du coup aujourd’hui, je ne me souci absolument plus de mon alimentation (exclusivement végétarienne avec très peu de produits laitiers). Je suis descendue naturellement, sans aucun régime, jusqu’à 62 kg et j’ai repris très vite derrière mais en muscles ! J’ai perdu beaucoup de poids mais j’ai aussi beaucoup gagné en cardio. Avec l’entraînement triathlon, j’ai harmonisé l’ensemble de mon corps. J’ai donc tout naturellement rajouté la natation, le vélo et la musculation. Je dois avouer qu’aujourd’hui, mon sport préféré est le vélo, du coup, j’investis un peu plus dedans 🙂 Mes premiers tri débuteront l’année prochaine avec un gros morceau en entrée (mon premier marathon à Zürich). Si je finis le marathon, je m’inscris à l’half de Rapperswil en 2019 😀 (ça pue le pari à la con que tu vas regretter…)

Comme je ne suis pas très en forme ces derniers jours et que je ne sais pas trop quoi faire, j’ai décidé de me lancer dans un nouvel article sur le matériel de triathlon (encore !). Oui, en fait, mon matériel a un peu changé entre mon lancement dans le sport et aujourd’hui, où je suis vraiment devenue une mordue. Je vis sport, je respire sport, je sue sport, je dors sport (surtout avant mes courses…). Je me suis quand même calmée dans le sens où je n’ennuie plus ma famille avec ça et que j’ai des horaires rigoureusement fixés pour chacun de mes entraînements ce qui évite de se prendre le chou pour chaque sortie. Je suis allée chercher la dernière chose qui me manquait cruellement pendant mes entraînements de vélo, les lunettes ! Je me suis donc rendue dans mon magasin préféré (Cycling Shop à Echallens). Et là, je tombe sur deux mecs (le vendeur et un client) qui commencent à parler d’Ironman. Autant dire que si j’avais été un chien, mes oreilles se seraient redressées immédiatement. Deux triathlètes dans le même magasin que moi et pas des moindres ! La banane ! Ils remarquent que je les écoute attentivement parler de leurs exploits à Nice et à Roth (je sais, c’est malpoli) et me demandent si je fais aussi du triathlon. Je leur dis un peu honteusement que je suis en mode préparatoire et que je commencerai la saison prochaine (je suis un bébé qui vient de naître quoi…), que mon premier Half est plus ou moins prévu à Rapperswil pour 2019 🙂 Ça n’a pas l’air de les choquer 🙂 Quel kiff de parler tri avec des gens passionnés. Du coup quand deux hommes de fer te disent que le photochromique, c’est merveilleux, ben zut ! Donc j’ai trouvé mes lunettes qui m’ont coûté un peu plus cher que prévu mais qui sont trop belles 🙂

Mais personne ne m’avait dit que le triathlon, ça coûtait une blinde au lancement 🙂 Mais comme on dit : quand on aime, on ne compte pas ! Rien que mon vélo m’a coûté 1500.- (c’est le prix qu’il me restait à payer après 40 % de réduction étant donné que c’est le modèle de l’année 2016). J’ai vraiment fait une super affaire 🙂 Il est juste top et super beau 🙂

Alors aujourd’hui j’en suis où avec mon matériel ? Je vais commencer par la course à pied, puisque tout a débuté par là il y a une année aujourd’hui :

IMG_E3850

  • J’ai une petite collection de t-shirts gagnés lors de mes courses et un que j’ai reçu lors de mon inscription au club de tri. J’en ai 6 au total. j’ai gardé les plus beaux et j’ai donné les autres. Je n’ai pas besoin d’investir là-dedans, c’est le seul avantage financier de la course à pied 🙂
  • 3 pulls lorsqu’il commence à faire frais
  • 2 vestes coupe-vent et étanches
  • 1 gilet 
  • 1 legging et un short
  • Une compression pour mon genoux droit qui bug de temps en temps (que je n’ai d’ailleurs plus utilisé depuis longtemps).
  • Mes Compressport (anti-jambes lourdes)
  • Des gants
  • Un bandeau quelconque et un « Buff »
  • Une ceinture porte-dossard
  • Des lunettes de chez DK
  • Mon gel Meltonic et sa fiole rechargeable
  • Un Camelbak pour les longues distances et une ceinture Nathan pour les plus courtes.
  • Et évidemment, mes chaussures Brooks Launch 3

Pour la salle :

IMG_E3848

  • Un sac
  • Mes écouteurs Jabra Elite Sport
  • Ma ceinture cardio Suunto (valable pour tous les autres sports)
  • Ma carte de membre
  • Un déo et un shampoing (les linges sont fournis par la salle ❤ )
  • 2 brassières (utilisées  pour les autres sports)
  • 1 paire de baskets
  • 3 tops
  • 3 leggings

Pour la natation :

IMG_E3849

  • Un sac (cela me permet d’avoir un sac distinct dans le coffre de ma voiture pour la piscine et le fitness avec toutes les bonnes affaires à l’intérieur (surtout cartes d’abonnement et cadenas pour la piscine. Cela m’évite de payer des nouveaux cadenas et des entrées dans le vide parce que j’ai oublié l’un ou l’autre et comme je suis tête en l’air, cette organisation est parfaite).
  • Ma carte d’abonnée, mon cadenas et mon shampoing
  • Un linge
  • Un maillot de bain
  • Des plaquettes
  • Un pull-buoy
  • Une planche
  • Des palmes
  • Un bonnet
  • Un filet pour mon matos
  • Mes lunettes Zoggs Predator Flex (une merveille).

Pour le vélo :

IMG_E3847

  • Mon vélo Cube (qui n’est pas sur la photo mais que vous pouvez voir sur mes articles « vélo »)
  • Un casque Dell (ça me fait trop penser à la boucherie Bell…) que je vais tantôt remplacer par un Ekoï aux couleurs de mon vélo (avec un drapeau suisse et mon nom dessus, le pimpin dans toute sa splendeur ❤ )
  • Mes magnifiques lunettes photochromiques NRC X2 avec des verres Zeiss ❤ aux couleurs de mon vélo (ben vi quoi…).
  • Un Buff
  • Des manchons pour les jambes et les bras
  • Des gants d’été (il me manque ceux d’hiver)
  • 2 tenues d’été
  • 1 tenue d’hiver
  • Une veste de pluie
  • Des kits de réparation de roue
  • Des petites fournitures vendues avec mon vélo
  • Mes chaussures Northwave
  • 2 gourdes (pas sur la photo)
  • 1 pochette de selle (pas sur la photo) pour mettre mon matos de réparation
  • 1 petit sac Camelbak Dakine pour les longues sorties (pas sur la photo)

Pour la natation en eau libre :

IMG_E3851

  • Ma combi Aquaman Bionik
  • Une trifonction Orca
  • Une bouée SaferSwimmer. C’est une bouée multifonction ultra pratique qui se gonfle (haha) et qui permet de s’accrocher si on est loin du rivage avec une crampe ou qu’on a besoin de se reposer. C’est fluo et permet donc aux autres de vous voir et surtout, c’est un sac complètement étanche qui permet de transporter tout ce qu’on a pas envie de se faire chouraver sur la plage pendant qu’on nage (clé de voiture, téléphone, linge, vêtements,…). Bref, c’est L’accessoire ultime en eau libre que je recommande à tout le monde 🙂

J’ai mes marques de prédilection pour les entraînements. Pour la course à pied et le fitness, je suis totalement dévouée à Nike, Craft et 2XU, des marques que j’adore au niveau du style, du confort et de la qualité. Pour le vélo, je garde Craft, Marcello Bergamo et Pearl Izumi (coup de cœur pour Pearl qui fait vraiment des vêtements très beaux et bien taillés, mais surtout, très chers… 😦 ). En natation, j’ai un maillot Nike.

Pour les vêtements de course (trifonction, maillot de course à pied et tenue de vélo), je vais porter les couleurs de mon club de tri auquel je vais essayer de faire honneur 😛 donc pas beaucoup de choix. Je sais que pour le vélo, c’est du Marcello Bergamo et c’est très bien. Pour le reste, on saura au début de l’année puisque nouveaux sponsors = nouveaux vêtements. Mais je garde espoir pour du Compressport en maillot de CàP et en trifonction 🙂

Tour du lac de Neuchâtel et initiation au cyclo-cross

IMG_3528

FullSizeRender 4

Première grosse sortie en vélo, done ! L’occasion pour moi de tester une boisson protéinée bio et vegan délicieuse que j’ai trouvée à la Coop de la marque Nu3. Je ne suis partie qu’avec ça et un morceau de tresse. Autant dire que je suis partie juste, peut-être un peu trop…

Cette grosse sortie était également l’occasion de tester les gels que j’utiliserai pour Morat-Fribourg et le semi-marathon de Lausanne. J’ai utilisé les pastilles High5 Zéro pour ma boisson isotonique ainsi qu’une gourde d’eau pure. J’utilisais les deux à chaque fois que je buvais. Pendant la première heure, je n’ai utilisé que cela. J’étais tellement euphorique de cette sortie vélo qui se passait à merveille que j’ai complètement oublié de m’apporter les premiers apports glucidiques. Des petits maux de tête se sont fait ressentir me rappelant que je ne devais pas griller toutes mes cartouches sur les premiers 30 km. J’ai donc fait appel à mon gel Sponser Liquid Energy.  Je ne sais pas si c’eFullSizeRender 2st psychologique ou que c’est vraiment très efficace mais au bout de 20 minutes, je n’avais plus aucun mal de tête et je me sentais fraîche comme si ma sortie venait de commencer. Je déteste tout ce qui est chimique et je ne suis pas une grande fane de tous ces sucres modifiés mais je dois avouer que ce jour-là, ils m’ont été d’une aide très bénéfique. Le gel Sponser est très bon. Il n’a pas d’arôme spécial, un peu comme avaler des cuillères de sirop d’agave. Ce n’est vraiment pas mauvais, surtout quand on le fait passer avec de l’eau. Approuvé et donc, adopté. Il sera sans conteste dans mon attirail pour mes prochaines grosses courses. J’ai également mangé des pâtes de fruits trouvées également chez Athleticum. Délicieux ! J’ai moyennement apprécié la barre PowerBar. Je continuerai donc avec mes pâtes de fruit et le gel Sponser. Comme je suis friande de noix de cajou et d’abricots secs, je remplacerai donc facilement ces barres.

Sans titre

4h40 pour 93 km, c’était plus en mode tourisme qu’autre chose. Je n’ai pas les jambes d’une cycliste aguerrie mais je suis plutôt contente de mon résultat. D’autant plus que mon itinéraire était parsemé de plusieurs km de chemins de terre et de cailloux qui m’ont un peu empêchée de maintenir une cadence normale. Les VTTistes et les randonneurs me regardaient d’ailleurs un peu bizarrement 😀

IMG_3524

Résultat de la course, 120 heures de récupération auxquelles j’ai pu ajouter 16 h après mon entraînement piscine le soir-même. Entraînement qui s’est tout de même super bien passé. Aujourd’hui, je sens que j’ai surtout besoin de repos, je me sens un peu fébrile… et surtout, j’ai besoin de manger ! Je vais donc laisser tomber exceptionnellement ma séance de natation et mon cours de body pump…Je n’ai pas encore pu récupérer les 2600 calories que j’ai brûlées rien qu’en faisant du sport sur la journée 😀