Défi 6 mois sans achats #juin

IMG_3139

Une méga catastrophe financière ce mois de juin !

En fait, j’ai lancé mon 6 mois sans achats au pire moment de l’année, le moment où j’ai décidé de me mettre au triathlon…

En juin, inutile de dire que j’ai explosé mon épargne… En fait, j’ai plus rien, je suis fauchée comme les blés. Donc si vous avez besoin de tunes, c’est pas à moi qu’il faudra s’adresser pour les 10 prochaines années… En fait, ce mois-ci, j’ai drastiquement diminué mon budget nourriture à midi (j’ai fini mon gros stock de barres protéinées qui patientait dans ma voiture entre deux séances de piscine et de fitness…) ainsi que mon argent de poche réduite au strict minimum. Heureusement, le salaire est de nouveau tombé et ma vie a pu redevenir « normale »..

La cause de cette faillite personnelle ? Le vélo a débarqué dans la « Team Lili ». Et en triathlon, c’est de loin la discipline la plus onéreuse si on veut s’entraîner sérieusement…C’est parti !

  • Un vélo carbone Cube Axial WLS C:62 de 2016 : 1600.- (au lieu de 2500 quand même 😀 )
    729005_zoom
  • Et parce qu’il ne va pas faire beau tous les jours ou qu’on n’a pas toujours le temps entre boulot, sport, bébé, couple et formation : un home-trainer Elite, 2 portes-gourdes de la même marque, 2 gourdes, 1 protection de cadre, 1 support de roue avant et un capteur de cadence (Suunto Bike Sensor) : environ 200.-. J’ai tellement hâte de crépir le carrelage du salon de sudation devant la télé 😀
    600x600-80664-2017-elite-novo-force-1-main
  • Une trifonction Orca : 160.- , idéale pour les entraînements enchaînant vélo puis course à pied (et il y en aura pas mal le week-end). Comme je supporte (pour le moment) difficilement l’extrême confort des selles de vélo de route, même pour femme (j’ai parfois tellement envie de m’acheter une grosse selle de ville en mousse bien lourde, large, dégueulasse mais tellement confortable !), et que j’ai tout le temps mal au derrière après chaque entraînement de vélo, le Pampers de la trifonction ne sera pas de trop. Contrairement au Pampers du short destiné uniquement au vélo, il ne gêne pas quand on court (en fait, c’est un peu le but recherché…). La personne qui a inventé ça est un génie !prod_photo1_36893_1477734789
  • 2 tenues d’été Marcello Bergamo. J’ai complètement flashé sur l’ensemble « Swiss Edition » trop cool (mais que je ne mettrai jamais pendant une cessionCapture2 en club, déjà que je passe pour un boulet à la piscine, manquerait plus que je me la joue Cancellara pendant les sorties vélo… Selon la vendeuse, il paraît que la version pour homme s’est vendue comme des petits pains contrairement à celle pour femme qu’ils ont du brader alors qu’elle est super belle. Il faut croire que la gente féminine a un orgueil moins surdimensionné 😀 , par contre, je me ferai un plaisir de la porter pendant mes sorties solo. Je mettrai celle avec les nounours pour le reste (non je déconne pas et je l’assume puisque je suis une éternelle enfant ! 😀  ). J’ai pu profiter des rabais du club de tri dans un magasin spécialisé près de chez moi et me payer (même si ça reste super cher) de la qualité. 2 shorts et 2 t-shirts top qualité ultra féminin pour 213.-

Et encore, j’ai du bol dans mon malheur ! J’avais déjà les pédales automatiques, les chaussures, le casque, les lunettes, les lampes LED, la sacoche de selle avec une partie du bordel de réparation, une veste coupe-vent/pluie, une tenue d’hiver (même s’il y a peu de chance que je sorte par pluie ou neige) et les gants… On attendra encore un peu pour le prolongateur, même si j’aurais bien aimé l’avoir durant les cession de HT pour varier les positions. Je me sens tellement plus confortable quand je suis appuyée sur le prolo 😦 sauf qu’un bon prolo, ça coûte une blinde…

Il ne reste plus qu’un mois pour ce défi « 6 mois sans achats » et je dois avouer que c’est un lamentable échec… Mais ! Si on recommençait tout à zéro ? Maintenant que quasiment tout le fourbi triathlon a été trouvé (il reste encore la combi en néoprène), je suis sûre que je devrais dépenser nettement moins ces prochains mois. Alors hop, démarrage début juillet de ce vrai nouveau défi « 6 mois sans achats » !

❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Défi 6 mois sans achats #mai

IMG_3054

Pas trop d’achats ce mois-ci mais suffisamment pour finir dans le rouge 😛

  • Un chargeur d’iPhone pour ma voiture (qui m’a cruellement manqué lors de mon arrivée à Genève pour les 10 km du marathon). J’ai très vite remédié au problème. Maintenant, j’ai toujours de la batterie 🙂 : 30 chf
  • Le livre « Géométrie Sacrée » de Stéphane Cardinaux. C’est le livre avec lequel nous avons travaillé pour notre cours de géobiologie et j’ai envie de découvrir de nouveau sites énergétiques : 60 chf
  • Mon abonnement de 3 jours au festival du Chant du Gros et le logement Airbnb qui va avec : 139 + 130 chf

    IMG_3057

  • Inscription à mon premier Marathon de Zürich en avril 2018 : 90 chf.
  • Mon équipement de natation : 100 euros

    IMG_2993

  • Frais d’inscription au Club de Triathlon : 150 chf (+155 chf d’abonnement de piscine qui va avec ainsi que les 300 chf de cotisation annuelle… Ça pique)

Comme toujours, on fera mieux les 2 derniers mois 🙂

Défi 6 mois sans achats #avril

IMG_2743

Pas énormément d’achats ce mois-ci, bilan plutôt positif mais beaucoup d’alimentation à l’extérieur.

  • 1 Diaphragme et 2 tubes de gel : 120 euros (frais de port compris)

FullSizeRender 2

  • 1 tire-comédon : 5 chf (c’est un mois hyper glam)
  • 2 coques souples transparentes pour mon téléphone : 8 chf

FullSizeRender

  • Inscription à la Color Run pour Petite moi et moi : 110 chf

color_run_2

Défi 6 mois sans achats #Mars

IMG_2742

Ce mois-ci, j’ai été assez soft sur ma consommation. La plupart de mes (nos) dépenses étaient liées à notre nouveau mode de vie végétalien, au sport et à la lecture. Et quelques une de mes dépenses ne sont pas des biens « matériels ». Encore une fois, c’étaient des dépenses « nécessaires » à la continuité de nos projets (sauf peut-être mes livres mais sans livre, c’est comme si j’arrêtais de m’alimenter…). Faisons le récap !

Inscriptions aux 17,7 km de Morat-Fribourg et au semi-marathon de Lausanne : environ 120 chf

Un spiraleur pour varier nos repas végétaliens : 60 chf

Une paire de Northwaves Katana SRS pour mon cours de spinning : 60 euros au lieu de 120. Mes anciennes chaussures étaient trop petites et à la fin du cours, j’avais les petits doigts de pieds tout bleus tellement elles étaient serrées. Il fallait arrêter le massacre. Ce sont des chaussures de VTT mais elles feront complètement l’affaire pour mes débuts en vélo de route et mes premiers triathlons (elles ne sont vraiment pas difficiles à mettre et attacher et pour commencer, je ne vais pas viser les chronos…). Et vu le prix pour des Northwave, on va pas se plaindre. Beaucoup plus tard, je m’offrirai de vraies chaussures de tria si le besoin s’en fait réellement sentir.

FullSizeRender 2

Un abonnement de fitness pour une année : 800 chf (oui c’est une dépense mais c’est pour la bonne cause et j’ai même eu droit à une belle réduc de mon assurance maladie sur le prix de l’abonnement). J’ai choisi un fitness auquel je prend énormément de plaisir à aller 3 fois par semaine. J’y fais 2 jours de muscu (haut et bas du corps) et 1 jour de spinning avec une coach ultra motivante. J’ai la possibilité d’aller au hammam et au sauna, je reçois deux linges à la réception à chaque fois que j’y vais (pas besoin de faire la lessive à la maison) et ma gourde est remplie d’eau vitaminée. Les installations sont ultra modernes, c’est propre (les douches en particulier qui font également cabine individuelle pour pouvoir se sécher et s’habiller peinard sans regards indiscrets), ça ne sent pas la transpi et le staff est hyper dispo et accuillant. Pour couronner le tout, le fitness est à 10 minutes en voiture de mon taff ce qui me permet d’y aller pendant ma pause de midi. What Else ?

Un extracteur de jus : le budget familial a été explosé, environ 400 chf. Encore une fois, c’est pour la bonne cause et cela nous permet de consommer plus de fruits et légumes.

IMG_2699

Un mug en verre pour emporter mes jus au boulot sans qu’ils ne s’oxydent : 60 chf

IMG_2700

Et des livres pour un coût indéterminé (j’avoue que j’ai arrêté de compter…)

On fera mieux en avril 🙂

Défi 6 mois sans achats : février #1

IMG_2741

Ce premier mois du défi sans achat est un énorme échec. Beaucoup de choses nouvelles sont entrées dans ma vie comme le Miracle Morning. Mes entraînements de course sont de plus en plus longs et nécessitent un équipement plus adapté, surtout avec l’approche des beaux jours. J’ai dû investir dans un Camelbak pour les courses longues afin d’avoir toujours de l’eau sur moi. J’ai également commandé des gels antioxydant pour me redonner un peu d’énergie et pouvoir terminer mes courses sans encombre. Ma thérapeute m’a conseillée de lire un livre sur le pardon et de faire les exercices qui s’y trouvent,… C’est également le mois où il a fallu renouveler certains abonnements à mes magazines préférés, les anniversaires de ma fille et de ma meilleure amie,… Vers la fin du mois, j’ai arrêté d’enregistrer mes achats tellement j’étais déprimée par cet échec. Heureusement, il me reste encore 5 mois pour réduire mes dépenses. Pour ce mois-ci, je peux déjà faire un petit résumé de mes plus grosses dépenses :

  • Renouvellement de mon abonnement annuel à Slowly Veggie : 45,35
    Mon excuse : je suis abonnée à ce magazine depuis son tout premier numéro en français. Grâce à lui, j’ai toujours de chouettes et délicieuses recettes veggies à disposition. Impossible de l’abandonner 😀

fullsizerender

  • Le coffret « Bonne nuit les petits » de 81 épisodes pour l’anniversaire de Petite Moi : 22,90
    La super excuse, c’est justement les 2 ans de notre petite fille et c’est l’occasion pour moi de lui offrir un truc qui me rappelle mon enfance 🙂 Je trouvais sympa, pour le petit rituel du coucher, de lui passer un épisode de nounours qui dure 3 petites minutes ! C’est dire si on tombe dans l’excès 😀 Certes, on n’allume pas la télé quand elle est réveillée et les rares fois où on l’a laissée regarder, c’est quand les deux parents étaient malades et avaient besoin d’un peu de calme. En dehors de ça, on n’a jamais rien lâché, on essaie de bannir autant que possible cet engin et ce n’est pas près de changer, mon rêve étant de supprimer cette saleté de notre maison à tout jamais (on pourra classer ce produit dans mes cadeaux les plus en inadéquation avec ma philosophie de vie…).

719yglhtoxl-_sy445_

  • Lancement de mon Miracle Morning : 135.45
    – Un soutif de sport
    – Un top coton ultra confort
    – Un pantalon
    – Un tapis (violet ❤ )
    – Un journal
    Ok, j’ai explosé le budget de février à cause du Miracle Morning 😦 Pour me déculpabiliser, je me dis que c’est vraiment pour la bonne cause et si cette méthode fonctionne vraiment, je m’en serais voulue d’avoir perdu encore 6 mois de ma vie à me morfondre. Attendre 6 mois quand on peut commencer à changer sa vie tout de suite, ça n’a pas de prix 🙂 Donc j’ai investi dans du matos de yoga un peu crédible et je dois dire que j’ai été soft, j’ai pris le moins cher, je suis allée chez H&M pour mes vêtements et à la Migros pour le tapis (en plus c’était une action !). j’utilise des vidéos Youtube de yoga et un journal pour écrire mes progrès, mes affirmations, mes rêves,…
  • Inscription aux 10 km du marathon de Genève : 51.70

    harmony_marathongeneve1
  • Sac en paille tressée pour tous les jours : 30.00
    Ok, j’ai craqué ! Mais ça fait un petit moment que je cherche un sac en paille miniature en plus de mon gros pour les commissions pour remplacer mon sac à main de 110 litres (également issu du commerce équitable) sans forme et tout mou où je ne trouve jamais rien dedans parce que tout fout le camp partout quand j’y cherche quelque chose (un peu comme au tirage au sort de la loterie où on vous demande de prendre une boule dans le bocal à poisson rouge…) ce qui peut parfois amener à des situation bien sympa comme essayer désespérément de mettre la main sur mon porte-monnaie quand arrive le moment de payer à la caisse… Le sac en paille tressée, il n’y a que ça de vrai ! Ces fichus sacs à main de gonzesses me prennent la tête plus qu’autre chose 🙂 En plus il est « violet » et il y a mon animal fétiche dessus, des hiboux ❤ ❤ ❤ Cela m’a permis également de faire la conversation avec ce petit vendeur itinérant qui m’a expliqué que ses sacs sont fabriqués à Madagascar et que la totalité du prix payé est reversé à Madagascar pour financer l’éducation des enfants de là-bas et afin qu’ils soient nourris convenablement. Ce monsieur est à la retraite et m’expliquait qu’il l’occupait de cette manière. Je trouve que c’est très beau ! Donc de nouveau, j’ai acheté quelque chose pour la bonne cause 🙂fullsizerender
  • Un kit de 8 gels antioxydant 100 % naturels de la marque Meltonic et une recharge de 700 g (environ 35 sticks de gel) pour un total d’environ 43 fioles de gel pour une centaine d’euro au total. Comme ça, j’en ai pour un petit moment 🙂

     

  • Un sac Camelbak Circuit contenant une poche d’eau pouvant contenir jusqu’à 1,5 litre pour les prochaines longues courses, surtout en été, et mon futur marathon (dans une année à Zürich 😀 ).  Prix du sac : 60 chf.

     

  • Achat de mon équipement running pour l’été (il commence à faire chaud…). Des chaussettes courtes, 2 débardeurs et un short pour 94 chf.

❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Défi 6 mois sans achat

img_2479

❤ Le salaire de janvier est arrivé ! ❤

Comme vous devez déjà le savoir, j’ai décidé de vivre plus « frugalement ». J’ai déjà débarrassé une bonne partie de mes effets personnels qui ne me servaient à rien et je n’achète plus rien qui ne me servirait pas sur le long terme. Mon but ultime serait de pouvoir faire tenir la totalité de mes effets personnels dans deux grosses valises. Pour l’heure, c’est impossible avec tous mes livres, mes oracles et mes cailloux, sans compter mes affaires de sport qui commencent à prendre de la place dans mon armoire au fur et à mesure que je ramène des t-shirt ou autre de chacune de mes courses.

Seulement voilà, j’adore lire et j’achète souvent des livres. J’adore les pierres et c’est tout pareil. Je dépense beaucoup d’argent en petites choses pas très chères qui au final, s’avèrent être un vrai trou dans mon budget, m’obligeant à tirer sur ma VISA pour pouvoir manger de temps en temps…. Pour vous faire une idée de l’argent de poche qu’il me reste au début de chaque mois après avoir payé toutes mes charges fixes, c’est environ 150-200 CHF (je garde 160 de côté pour l’essence de ma voiture dans une petite bourse m’obligeant à rouler en mode « éco ») et nous avons un compte en commun sur lequel nous virons chaque mois chacun 400.- pour les dépenses alimentaires communes.

Ce mois-ci est le départ idéal pour commencer un semestre entier sans achat. Tout achat en dehors des besoins vitaux (nourriture, hygiène) sont interdits. je m’interdis de m’acheter des livres tant que je n’ai pas fini ceux que j’ai déjà et que je n’ai pas fini ou encore lu et je consacrerai les 6 prochains mois à avancer dans ma formation. Fin juin c’est également la date limite que je me suis fixée pour rembourser complètement ma VISA et la résilier. Une bonne occasion de ressortir ma Kobo Glo quand je m’ennuie 🙂 En juillet, plus de VISA, plus de formation et plus d’abonnement de téléphone hors de prix à payer. L’occasion pour voir combien je pourrais mettre de côté sur mon compte épargne actuellement à zéro, car oui, j’ai des rêves 🙂

fullsizerender

A la fin de chaque mois, un petit bilan des achats éventuels en dehors de la catégorie vitale avec pour idée d’avoir une image d’ensemble sur les économies qu’on peut faire en vivant avec le nécessaire.

❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Maman depuis 22 mois !

Aujourd’hui, à la garderie, on m’a appris que ma petite crapule buvait toute seule avec un gobelet. Et là, je me rends compte à quel point elle a grandi vite sans que je m’en aperçoive. Ce n’est plus un bébé mais une petite fille déjà très autonome pour son âge. Je me souviens du premier gros mot de Crapule enregistré grâce à sa folle de mère : Put+ »*…. Quand je l’ai entendu dans la bouche de ma fille, on aurait pu voir Code Quantum « Ha bravo… ». Du coup, je lui ai fait une leçon de morale sur les gros mots dans la voiture pendant 30 minutes en sachant pertinemment qu’un bébé de 22 mois, il s’en fout… Surtout qu’elle ne comprendra peut-être pas le dixième de ce que je lui ai raconté mais j’en avais besoin peut-être pour me corriger moi-même et c’est con, mais ça a marché ! Maintenant, quand je m’énerve au volant (et c’est très souvent le cas quand j’ai un boulet devant moi qui n’a toujours par trouvé le champignon), je me fais carrément engueuler par ma fille ! « Mamaaaaaaaaaaan ! Pas Boooooooooooo ! Ok, là, autant dire que je me calme tout de suite et que je pique immédiatement un fou rire quand je vois la tête accusatrice de ma Crapule à l’arrière qui se met aussitôt à se marrer ❤ Elle me le fait également quand je dis le fameux gros mot… voilà voilà… Maintenant il faut dire « OHLALA MAIS AVANCE !

Et puis je repense à nos débuts de parents, nos craintes, nos angoisses. Ce qu’on aurait voulu savoir dès le début pour peut-être nous éviter bien des soucis et des paranoïa… Je pense aussi à mes amies qui ont des tout petits en ce moment ou qui en auront bientôt.

Notre crapule est née avec des complications et a passé ses 12 premiers jours en néonatologie. Un service ultra aseptisé en pleine période de grippe. Bien avant qu’elle arrive, j’ai eu le temps de voir plein d’horreurs sur des bébés qui mourraient à cause d’un simple bisou d’une visite à l’hôpital alors j’avais peur de tous les microbes, chaque visite me faisait peur. Chaque fois qu’on allait voir la petite, c’était désinfection obligatoire des mains jusqu’aux coudes, plusieurs fois par jour (vive les gerçures) et un masque sur le visage en prévention.

Alors quand on se retrouve soudainement dans notre maison, pas du tout aseptisée, avec deux chats qui pissent partout et des tumbleweed de poils qui volent ici et là, il n’y a pas de quoi être rassurée… J’ai développé une maniaquerie chronique. J’ai jamais autant fait le ménage de ma vie. J’ai voulu faire un petit article pour partager avec vous ces petits accessoires qui m’ont sauvé ma vie de jeune maman quand parfois, c’était le désespoir. Pour moi, ça a marché, pour d’autre non, a tester, comme pour tout 🙂

En dehors des couches, des bodies et des pyjamas, le truc qui nous a sauvé nos nuits, c’est la couverture miracle de Red Castle. Crapule s’endormait tout de suite quand elle était emmaillotée. C’était un conseil de notre pédopsychiatre qui nous a dit que pour le bébé emmailloté, c’était comme d’être dans le ventre de sa maman et que cela le rassurait.

couv-miracle-blanc-beige-in-situ-1-g

Nous avions une trouille bleue de la mort blanche, la mort subite du nourrisson (après tout, notre fille était en asphyxie lorsqu’elle est née). J’ai eu la chance (c’est ce que je me dis aujourd’hui) que l’allaitement n’ait pas fonctionné et du coup, notre crapule à commencé à faire ses nuits à 2 mois (de 20h à 4h puis de 20h à 8h vers 3 mois). Je pense que c’est grâce à nos bib de lait échelonnés toutes les 4 heures grâce à l’hôpital qu’elle ait pu faire ses nuits aussi vite (peut-être surtout qu’elle était rassasiée tout de suite). Malgré le fait que nous pouvions dormir 8h sans souci, nous ne pouvions nous empêcher de nous lever plusieurs fois la nuit pour aller voir si elle respirait toujours. Si seulement nous avions possédé le tapis détecteur de mouvements TOMY TFM575 dès le début, nous aurions été beaucoup moins fatigués et traumatisés par l’idée de retrouver notre enfant inerte au matin…

packagePour ces moments où bébé ne veut plus vous quitter, il y a l’écharpe de portage JPMBB originale et le super porte-bébé Manducca pour faire des sorties super sympa et super confortables tout en faisant attention à la physiologie de bébé ❤ Grâce à l’écharpe, j’ai pu faire le ménage, la cuisine,… tout en ayant bébé avec moi qui faisait dodo. Gain de temps assuré et nerfs mis à moins rude épreuve !

Arrivent les périodes où il fait super froid et on sait comme c’est chiant de mettre des couches et des couches d’habits aux tout petits pour les enlever ensuite dans la voiture. C’était avant qu’on découvre les chancelières pour poussette ET SURTOUT, pour cosy !!!!

Pour venir à bout des régurgitations et Dieu sait s’il y en a eu, nous avons acheté un plan incliné pour son lit ainsi qu’un tapis à langer incliné. Elle régurgitait toujours, mais beaucoup moins. Le truc pour que le bébé ne glisse pas du plan, c’est de lui mettre un linge roulé sous les fesses.

Et puis il y a eu ces moments difficiles au restaurant où les chaises bébés n’étaient pas adaptées pour un tout petit bébé comme le nôtre (ou alors il n’y en avait tout simplement pas…) ou comment un moment censé être sympa se transforme en enfer… Nous avons découvert le sac à langer rehausseur adaptable à quasiment toutes les chaises de bistrot. Plus de mauvaises surprises, nous pouvions sortir le cœur léger !

Et puis la poussette. On s’est laissé influencer par l’effet de mode de la fameuse Bugaboo. Problème, nous vivons à la campagne avec une majorité de chemins agricoles et forestiers. La Bugaboo est une bouse en tout terrain et franchement, elle ne vaut absolument pas son prix tellement le châssis semble être de mauvaise facture. Nous l’avons virée contre une poussette 3 roues de compétition et super pas chère. Si c’était à refaire, dès le départ on investirait dans une 3 roues de qualité comme celle-ci. Nous avons opté pour la Bob Revolution Pro. Une poussette de « running » donc ultra confortable avec ses roues de vélo et son frein à la poignée. Elle se plie ultra facilement et malgré son gabarit, elle passe facilement dans mon coffre.

bild3c_20000106-89526

En parlant de coffre, il y a toujours des forums où les mamans demandent quel type de voiture faut-il avoir lorsqu’on va avoir un bébé. Je me suis fixée mes propres critères avant d’acheter ma voiture :

  • Compacte et donc facile à parquer et look sportif obligatoire (oui, je suis une keke…). Je suis une jeune maman, pas une grand-mère (souvent quand on dit enfants, on pense minivan ou break dégueu…).
  • Un minimum de puissance (au minimum 140 cv pour maman ancienne pilote de Kawasaki Z800).
  • Un bon coffre de 380 litres.
  • Une super tenue de route (je déteste les bateaux avec des amortos tout mous…). Bref, il faut que ça colle à la route.
  • 5 portes (obligatoire).
  • faible consommation (la mienne fait environ 900 km avec un plein de 55 litres, une fois, j’ai même réussi à faire 1000 km… son petit moteur 1.4 est juste parfait).
  • Pas trop chère au niveau des assurances (je paie 125.- de plaques par année en raison de sa faible émission de CO2 et 1300 fr de casco complète avec toutes les options comprises).
  • sécurité maximum (airbags partout, surtout latéraux). Crash test irréprochable (elle est la meilleure de sa catégorie si on enlève la sécurité « piétons »).
  • Isofix (évidemment).
  • Vie à bord super cool, Bluetooth, mains-libres, carte SD,… et surtout sièges chauffants.

Et mon choix s’est porté sur une Seat Leon 3 FR. Dehors, j’ai pas l’air d’une maman poule et pourtant, j’ai toute la place qu’il faut à l’intérieur 🙂 Avec une autre amie maman (qui a pourtant un SUV) nous avons pris ma petite voiture pour aller à Lausanne car elle ne voulait pas rouler en ville avec la sienne. On a casé deux bébés à l’arrière dans leurs sièges cosy et deux poussettes dans le coffre (Bob + poussette canne). En rentrant, on a encore réussi à mettre tous nos achats. Trop contente de mon choix et je ne la changerais pour aucune autre 🙂

Pour le reste, je dis vive le sérum phy, le liniment et les pyjamas à fermeture éclair (marre des boutons, surtout quand bébé grandit 😀  !!!!). Il faut y aller au feeling et arrêter d’écouter tout ce que les autres mamans veulent nous apprendre. On n’est pas toutes pareilles, on ne réagit pas la même chose face à la vie. Il n’y a pas de parfaite façon d’être maman et aucune maman n’est parfaite (c’est ce qu’on essaie de faire croire…). Comme on dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !