Juin 2018

Après mon premier triathlon à la Vallée de Joux, le verdict de la physio est tombé : pas de course à pied pendant tout le mois de juillet U_U 🙁 Ça fera juste le 3e mois d’affilée…

Elle m’a dit : « Le mieux, ce serait d’arrêter complètement le sport pendant un mois… MAIS, je sais que c’est impossible de vous demander ça… ». Effectivement, hors de question d’arrêter le sport car déjà rien que la course à pied, je me rends compte à quel point c’est hard de reprendre après 2 mois d’arrêt… Et le lendemain, j’avais de toute façon une sortie de 100 km à vélo, ce sport ne me faisant absolument pas mal aux genoux.

D’autant plus que je suis encore inscrite à 3 triathlons sprint cette année pour m’entraîner avant la distance olympique l’année prochaine et que j’ai un immense boulot à faire au niveau de la gestion du stress lors de l’épreuve en eau libre… Là aussi, pour améliorer ce point crucial avant mon prochain triathlon à Lausanne, j’ai programmé une séance en eau libre tous les jeudis (la première fois était lors d’une forte bise avec des vagues et c’était tip top pour se mettre en condition de machine à laver… Bon,  j’ai pas nagé longtemps parce qu’au bout de 20 minutes, j’avais une envie de vomir comme c’est pas permis… Quand je découvre que j’ai le mal de mer 😀 ).

Il est fort probable que mes TFL soient liés à une très mauvaise foulée en course à pied. Il semblerait que j’aurais une foulée de « marcheur-coureur ». Et effectivement, quand je regarde les vidéos où je cours, je déroule pas du tout (on dirait que je suis en fin de vie…)et je sais que je pourrais faire beaucoup mieux et surtout, que je pourrais courir plus vite et avec plus de plaisir, surtout que j’ai la chance d’avoir de longues jambes 🙂 Je constate surtout qu’après plus d’une année de course à pied, je stagne méchamment au niveau de mon allure… Seulement voilà, il faut absolument que je fasse des séances de fractionnés, des exercices de talons-fesses et de montées de genoux, chose que je ne fais jamais. Et par dessus tout, j’ai remarqué que lorsque je cours pieds nus, j’ai une foulée beaucoup plus « souple » et « gracieuse » et je pose la pointe des pieds en premier alors qu’avec les baskets, je pose à plat et en supination… J’ai sûrement aussi un problème de chaussures. A pousser un peu plus loin donc. Ce TFL me permettra de reprendre à zéro ma technique de course à pied.

Donc ce mois-ci, priorité à la détente, au renforcement musculaire, à la natation et au vélo. En même temps, c’est pas comme si j’avais le choix 😛

<3 <3 <3 <3 <3 <3 <3