A bas les rasoirs bon marché !

sweeneytodd15

Dans ma perspective du zéro déchet, il y a un truc qui arrive régulièrement et qui me hérisse les poils (et c’est pas rien de le dire…), c’est le moment où je dois jeter un rasoir en plastique complet à la poubelle car la lame ne coupe plus… Pour moi, c’est aussi déplacé qu’une pile dans une poubelle. Je trouve ça pas du tout écologique et en plus, c’est super méga dangereux pour les personnes qui trient à la déchetterie et pour les animaux qui s’y promènent régulièrement (parfois, c’est aussi bien de penser plus loin que sa tronche).

Donc comme nous avons repris en main la diminution de nos poubelles pour cette année 2018 et que nous espérons faire quand même quelques progrès, j’ai décidé de m’attaquer en premier à la salle de bain. Depuis que je fais régulièrement de la natation, il faut dire qu’il est devenu essentiel d’avoir un corps imberbe si on ne veut pas paraître pour la femme yeti négligée de l’entraînement… Du coup, les rasages sont devenus intégrales (terminé la moumoute sexy qui dépasse de ton maillot) et surtout, réguliers !

Pour les jambes, je ne me pose pas de question, j’utilise l’épilateur électrique que mon père m’a offert il y a bientôt 10 ans et qui marche toujours aussi bien (aucun signe d’obsolescence programmée en vue). Pour les aisselles, j’utilisais donc ces affreux Bic jetables, certes bon marché (quoique sur le long terme, je ne pense pas) mais que je devais mettre à la poubelle très rapidement… Du coup, j’ai commencé à chercher les alternatives. J’ai pensé d’abord au coupe-choux –>

yikes-cat

Étant donné tout ce à quoi me fait penser ce type de rasoir (vive le tueur de la Trinité dans Dexter et les femmes qui tuaient leur mari lorsqu’elles les rasaient…) j’ai laissé tomber l’idée, surtout que rien que d’y penser ça me fait frissonner 😀

Du coup, je me suis rabattue sur le rasoir de sûreté ! Et même si au début, je flippais ma race de m’ouvrir la veine axillaire (je me voyais déjà entrain de me vider de mon sang… Punaise faut vraiment que j’arrête avec les films d’horreur U_U ), j’ai rapidement pu constater que oui, ça coupe bien comme il faut mais si tu presses pas comme un bourrin, ça risque « presque » rien. Car oui, c’est bien plus coupant que les daubes de Bic ou autres Gillette designés comme des avions de chasse pour une coupe ultra précise (en fait, j’ai jamais constaté la moindre différence entre les Gillette et les Bic…) qu’il faut d’ailleurs changer régulièrement et quand on voit le prix des lames, il y a de quoi pleurer…

IMG_4255
Il est pas beau mon rasoir vintage ? ❤

Le rasoir de sûreté est en inox et te dure toute une vie si tu en prends soin, ce qui n’est pas vraiment compliqué. Il faut simplement changer UNIQUEMENT la lame (en acier donc recyclable !). Avant, j’avais l’habitude de me raser sous la douche, avec mes daubes en plastique, de la mousse de mon pain de savon en guise de mousse à raser qui foutait le camp si j’avais le malheur de passer accidentellement sous le jet d’eau pour rattraper ledit pain de savon qui s’était explosé par terre pour la énième fois. Résultat, les dessous de bras tout rouges et du savon qui pique dans les yeux presque à chaque fois… Aujourd’hui, j’ai un peu changé mes habitudes. Le rasage est beaucoup plus « classe » et se fait au-dessus du lavabo. Le rasage à l’ancienne nécessite un savon à barbe (dans une boîte recyclable !), un blaireau (avec des poils synthétiques) et un petit bol en bambou pour faire bien mousser ton savon, qui, si tu en prends aussi du soin peuvent te durer ta vie (et celle de tes enfants par la suite 😛 ). Prendre soin de ses affaires, une idée qui a tendance à se perdre à l’aire où on change de portable tous les 6 mois et de voiture tous les 4 ans…

Pour ma part, je suis tombée raide dingue du rasoir de sûreté Parker 65R. Il est juste trop beau avec ces décos en laiton et son grip en poudre de pierre ! Et franchement, t’as pas vraiment envie de le balancer dans une poubelle celui-là ! Il pèse 80 g ce qui peut paraître lourd quand on est habitué à du full plastique mais la prise en main est super agréable. Pour changer la lame, il suffit de le dévisser et la tête s’ouvre. On enlève la lame depuis le côté, on en rajoute une nouvelle et c’est reparti pour 6 mois à une année (comme je viens de commencer et que je m’épile les aisselles environ une fois par semaine, difficile à dire combien de temps la lame durera. Je sais par contre que mon chéri doit changer plus souvent les siennes, les poils de barbe étant plus rêches que les poils tout doux des aisselles…).

Pour les lames, j’en ai trouvées une dizaine pour un tout petit peu plus d’1 chf. C’est complètement dérisoire ! Juste à côté, tu avais les têtes de rechange des Gillette dans les 30 à 40 chf pour une dizaine de pièces… J’en ai 10 pour 1 balle… pour 5 à 10 ans de rasage… Au départ, je me disais que c’était pas très cool de balancer ces lames de rasoir dans la benne du métal car c’est quand même encore vachement dangereux pour les gens qui trient (oui ça me hante…). He bien les lames sont vendues dans des petites boîtes en plastique dur comme ceci (en métal ce serait vachement mieux !).

zMER-lame_1

Donc une fois que ta lame est foutue, une petite ouverture est prévue sous la boîte pour que tu puisses y remettre tes vieilles lames à la suite des neuves, facilement reconnaissables puisqu’elles sont emballées dans un petit papier ultra fin. Comme ça, pas de blessures lors du tri et ma conscience est en paix 🙂

Ensuite, tu auras besoin d’un blaireau, d’un savon à barbe et surtout, d’un bol (hyper important le bol !!!!). Donc le rituel du rasage, c’est avant tout de fabriquer ta mousse grâce au savon solide à barbe et c’est rigolo 😀  Tu mouilles ton blaireau que tu frottes un peu sur ton savon solide et ensuite, tu vas touiller dans ton bol pour faire monter la mousse que tu appliqueras ensuite sur tes petites aisselles (ou ailleurs) avant de passer la lame 😀 J’adoroooooe ! J’ai l’impression d’être une cow-girl à l’époque des Westerns 😀 Mes séances de rasage sont devenues trop tripantes 😀

3-shaving-lather-brush-things-men-should-know-about-shaving

Pour le savon à barbe, j’ai un savon à la lavande qui sent super bon et qui mousse trop bien. J’utilise un petit bol en bambou trop joli avec des motifs de coquille d’œuf trop sympa 🙂 Un savon peut durer facilement plusieurs mois. Le miens est fourni dans une boîte en métal recyclable. Il m’a coûté dans les 20 euros. J’ai commandé mon matériel sur le site Rasage classique. La livraison a été super rapide et la qualité vraiment top ! Pour rien au monde je ne retournerais chez Bic !

Évidemment, je n’utilise pas ce rasoir pour le maillot… J’ai toujours un petit rasoir électrique que j’ai aussi depuis très longtemps mais dont je vais remplacer la pile par une pile rechargeable (c’est mieux quand même). Lorsque mon épilateur électrique me lâchera, j’utiliserai sûrement le Parker pour les jambes. Mais le maillot… Il me faudra encore un peu de temps 😀

❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s