Quand mon côté geek refait surface…

maxresdefault

Assassin’s Creed Origins fait parler de lui à quelques jours de sa sortie. Il n’en fallait pas plus pour réveiller l’ex-gameuse qui sommeillait en moi.

Il faut dire qu’avec l’arrivée de notre fille, j’ai complètement abandonné la PS3 (oui oui, on en est encore là), j’ai vendu mon Alienware et j’ai un peu abandonné ma super guilde. Pourtant, qu’est-ce que j’aimais ça ! je ne compte plus les heures que j’ai passées sur mon écran histoire d’oublier cette triste réalité et devenir une sorte de super héro l’espace de quelques heures (genre de 21h à 2h du mat…).

C’est une histoire d’amour qui date. Mon premier jeu était Mario sur la Nintendo première du nom. Tu te souviens ? Cette grosse console à méga cassette qui se jouait avec une manette toute plate et rectangulaire (purée l’ergonomie de l’époque 😀 ). Et bon Dieu que c’était laid ! Mais c’était une révolution à l’époque. J’ai connu la Super Nintendo, la Game Boy, la PS1, PS2, la PSP,  la XBOX 360,… puis enfin, la PS3 et je me suis arrêtée à cette génération. Ce qui m’énervait et qui m’énerve toujours, c’est cette impossibilité d’utiliser les jeux des consoles précédentes que tu adorais mais qui ne fonctionnent plus sur les nouvelles générations… Pourtant, ce serait pas trop compliqué de les faire tourner… Vive l’obsolescence programmée ! Tu te retrouves donc avec 5 consoles sous la télé…

J’ai toujours eu un faible pour l’action-aventure. Ça a commencé avec le survival horror (quand on aime les films d’horreur on ne peut pas y échapper) avec les mythiques Silent Hill (1998 quand même, ce qui explique sa laideur quand je le regarde aujourd’hui…) et Resident Evil. Je dois dire que mon préféré reste Silent Hill pour son ambiance bien glauque et hyper stressante. Si tu joues la nuit, c’est juste merveilleux 😀 J’ai un peu décroché de la chose, mon cœur étant devenu un peu fragile avec l’âge…

Puis j’ai switché pour les infiltrations avec Stolen ❤ et Beyond Good and Evil. Pas tout à fait le même genre (plate-forme) mais j’ai de super souvenirs avec le jeu Kya Dark Lineage. Pour dire, à l’époque, je rêvais d’avoir des dreadlocks bleues… et bien évidemment, que d’heures passées au côté de la merveilleuse Lara Croft…

Avec la PS3 est arrivé Altaïr ❤ Altaïr représente pour bon nombre de gameuses ce que Lara Croft représente pour la gente masculine. Un beau brun ténébreux, musclé, discret, qui ne drague et ne saute pas sur tout ce qui bouge et qui est incroyablement, terriblement sexy. Pouvoir se rincer l’œil sur la perfection masculine qui n’existera probablement jamais, ça n’a pas de prix 😀 D’où mon fantasme qui ne fait de mal qu’à moi, je l’avoue 🙂 Et le pire… c’est qu’il existe 😦 Ben vi, il a bien fallu le numériser depuis un personnage réel… Francisco Randez ❤

f15c7ce5e4393702286d5ffc9895a17e3053862797_1_5_i1qnfmLl

Mon seul regret dans le jeu est que les développeurs aient fait l’impasse sur une hypothétique scène où on le verrait ne serait-ce que torse-poil… Genre, pouvoir jouer avec son corps (espèce d’obsédée va !) comme dans Duke Nukem… U_U Mais je pense que c’est pas plus mal, cela nous permet de vaquer à  nos rêveries et pour les plus talentueux(ses) de dessiner de magnifiques œuvres d’art et parfois même des scènes gay pour dire comme ça va loin U_U 😀

Les cinématiques d’Assassin’s Creed sont tout simplement magnifiques !

Vous l’aurez compris, la série Assassin’s Creed est sans conteste l’un de mes jeux préférés avec ses graphismes de ouf, l’immensité et la beauté de son monde, pour moi qui adore vadrouiller un peu partout. Le fait que les épisodes se passent sur des périodes historiques réelles apporte un petit plus à ce jeu, nous donnant l’impression un peu d’y être. Je n’ai pas encore terminé l’opus III et Black Flag. Il faudrait que je trouve le temps de m’y mettre un peu de temps en temps… Un autre jeu qui j’ai aussi beaucoup aimé (mais toujours pas terminé car la dernière fois, je crois que la manette a valsé dans le salon…) c’est Tomb Raider, avec la jeune Lara échouée sur une île de malades mentaux. En mode survivor, à chasser des petites bêtes pour se nourrir. Le jeu est super mais diablement compliqué pour moi… (et ce n’est pas faute d’avoir acheté le guide de solutions…).

BC2_BravoTwo

Sur PS3, je me suis également fait plaisir sur un style de jeu que je détestais, à savoir les jeux de tir à la première personne, les jeux de gueguerre bourrés de testostérone. J’avais vraiment horreur de ça (et c’est toujours pas mon kiff) vu que j’aime pas la guerre… Il n’y a qu’un seul jeu du style qui m’a vraiment fait halluciner à l’époque et c’était Battlefield : Bad Company ! Grandiose ! La Bad vaut vraiment son pesant d’or. La Bad, c’est un régiment composé uniquement de bras cassés, fauteurs de troubles qui est envoyé en premier pour faire le ménage, un peu une sorte de chair à canon, pour pouvoir envoyer ensuite juste derrière le fleuron de l’armée. En immersion dans un groupe de 4 militaires badass extrêmement attachant : Preston Marlowe, transféré dans la Bad pour avoir crashé l’hélico qu’il tentait de piloter sur la voiture d’un général. Le bleu qui ne sait pas trop ce qu’il fout là (ton personnage). Sergent Redford, il a accepté le commandement de l’escouade pour bénéficier d’une retraite anticipée. Sweetwater, le technicien et le spécialiste en communications de l’unité. Il s’est retrouvé dans la Bad à la suite du virus qu’il a « accidentellement » envoyé infecter le réseau de défense. Haggard, l’expert en explosifs. Enrôlé dans la Bad pour avoir fait sauter le plus important dépôt de munition à l’est de Paris, le gros bourrin de l’artillerie lourde amateur d’explosions toujours avec son bazooka sur le dos. J’avoue avoir un petit faible pour Marlowe et Sweetwater, ça doit être les lunettes… 😀

Un jeu avec des dialogues à se pisser dessus alors que pourtant, tu vis des choses sérieuses pardi ! non mais ! Bref, c’était tellement bien qu’on s’est offert le deuxième 🙂 On reprend les mêmes et on recommence 🙂 Tu es vraiment pris dans le jeu, tu t’inquiètes pour tes 3 équipiers auxquels tu t’attaches très vite avec leur humour bien placé quand il faut, où il faut, dans des moments bien stressant. Alors que t’es concentré sur une cible, tu entends soudain le mec à l’arrière te sortir une vacherie et tu te marres comme un benêt…

Et puis un énorme coup de coeur pour le jeu Little Big Planet que j’adore. C’est mignon tout plein, c’est tip top pour jouer à deux, pour faire marcher son imagination, c’est chouette pour les enfant (le fait de pouvoir créer ses propres niveaux et de pouvoir les partager en ligne est dément) et c’est sacrément bien fait ! Depuis ce jour, j’ai un petit faible pour les poupées sackboy ❤ (il faut d’ailleurs que j’en fasse un au crochet 🙂 ).

Puis j’ai rencontré une copine motarde qui m’a initiée aux MMO, après quelques sorties motos et une soirée chez elle à manger des délices aux champignons et au fromage (le geek à une hygiène alimentaire douteuse…) et à la regarder jouer à Guild Wars 2, j’ai tout de suite ressenti le besoin de me lancer dans l’affaire. Pourtant, ce n’était franchement pas mon style de jeu (perte de temps et perte d’argent = pas intéressant). Déjà, Guild Wars 2 n’avait rien à voir avec WOW, un jeu qui m’a toujours rebutée de par ces paysages et ces personnages affreusement finis. Quand on me parlait de MMO, je pensais systématiquement WOW et ça finissait en « Ha non ! Beuuuuuh CACA !!!!! Alors quand elle m’a montré ce jeu, qu’elle me la présenté avec tout l’amour qu’elle lui portait, je ne pouvais que succomber. Alors GW2, c’est simple, tu achètes le jeu (dans sa boîte plastifiée ou même en ligne) puis c’est bon, tu joues autant que tu veux. C’est beau (que dis-je, c’est magnifique !) et surtout, ça fait chauffer sa race à ton PC et ça demande un peu plus qu’un processeur des années 90 pour tourner correctement. Bref, mon PC de l’époque ne pouvait pas faire tourner ce magnifique jeu (de toute façon je devais acheter un nouveau PC car même la suite Office ne tournait plus sans risquer l’explosion…). J’ai investi dans un PC gamer, un joli Alienware M14X. Et s’en est suivi une longue période d’asociabilité. J’ai découvert les plaisirs du jeu en réseau. Je me suis mise en mode « explorateur de la mort qui tue » (parce que la map est juste énorme) et je me suis promenée dans tous les recoins de cet univers gigantesque. J’ai créé des personnages qui m’ont coûté une bonne partie de mon cerveau (on finit un peu kukefluk quand on joue trop longtemps…) et un peu de mon porte-monnaie (le jeu est gratuit mais c’est très subtil, dès que tu veux avoir un personnage qui cartonne un peu, tu investis dans des fringues, des armes et quand même sa tronche ne te reviens plus, tu peux carrément le modifier complètement physiquement !) J’ai monté mes personnages au plus haut niveau que je pouvais, j’ai joué avec une super guilde présente à toute heure du jour et de la nuit et j’ai fait des donjons qui duraient des heures ! Et ensuite, je suis tombée enceinte 😀 J’ai tenté de faire tourner Guild Wars sur mon Macbook Air. Même si ça marche relativement bien, j’ai toujours un peu peur qu’il brûle… (penser à réinstaller le jeu sur le Mac…). Bref, aujourd’hui encore, ce jeu me fait juste halluciner par sa beauté, ses paysages enchanteurs (et parfois carrément déprimant). Tu choisis ton personnages (complètement personnalisable de la tête au pied) parmi les 5 races : humain, Asura, Sylvari, Norn et les redoutables Charrs (ma préférée restant sans conteste la Sylvari (des êtres mi-humain mi végétaux) et ensuite tu fais encore ton choix parmi 8 professions (9 avec l’extension) et c’est parti !

Bon sur ce, j’aurais une petite liste pour mon prochain Noël et pour les futures aussi 😀 Allez papa Noël, une petite PS4 pour maman avec quelques jeux qui n’ont pas l’air trop mal 🙂

Je referme ici ma petite parenthèse gaming mais ça me démangeait trop d’en parler 😀

❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

 

2 thoughts on “Quand mon côté geek refait surface…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s