2 « problèmes » de vélo résolus !

Avec les jours qui raccourcissent, les orages qui se pointent, le temps un peu bizarre et le fait qu’en tri, le gros du métier se fait à vélo (selon les conseils avisés d’un homme de fer ayant du vécu),… il devenait urgent de remédier à mon problème de home-trainer non compatible avec le moyeu de ma roue.

Enfin bref, on pense que le système de la roue avec frein à disque était un peu trop « récent » pour mon HT. Du coup, l’axe de roue est hyper large et donc l’axe fourni avec le HT censé le remplacer pour ne pas abîmer l’axe d’origine n’est pas compatible avec mon moyeu (pas assez large pour le coup)… Et donc, ça faisait plus d’1 mois qu’on réfléchissait pour trouver une solution à la chose.

A gauche, l’axe du HT et à droite, le style d’axe de mon vélo

Mon chéri étant un peu un génie du bricolage, il a simplement trouvé deux vis longues entourées d’une petite gaine de plastique qui passent tip top à travers l’axe d’origine de mon vélo avec deux rondelles au bout qui se placent nickel dans la fixation du HT sans abîmer l’axe et les vis d’origines que je n’ai, pour le coup, absolument pas besoin de toucher pour le fixer (trop le pied). C’est super simple, rapide et efficace et le vélo ne bouge pas. Cela m’a permis de faire ma première cession HT avec uniquement de la grosse résistance, c’était jojo. Un peu plus de 11 km sur 1h…

Deuxième problème : Avec l’arrivée de mon prolongateur, il n’y avait plus de place pour fixer ma Suunto sur le guidon, ce qui est vachement chiant quand tu veux suivre le tracé de ton parcours et que tu dois toujours lever le bras pour voir où tu es… Alors je me suis amusée à bidouiller un pont avec des attaches d’électricien. J’ai posé mon support de montre dessus et ça allait tip top. Seulement le truc n’était pas assez « joli » aux yeux de mon chéri (penser : ça fait un peu cheapos). En même temps, je me voyais mal acheter un pont dégueulasse à 40 euros sur Internet… Pis moi, je les aimais bien mes attaches !

Le meilleur pote de chéri possédant une imprimante 3D, l’idée lui est donc venue (à mon chéri toujours 😛 ) tout naturellement de dessiner un pont spécialement conçu pour ma montre et mon prolo (les hommes aiment bien se compliquer la vie 😀 ). Les 2 premières pièces étaient dégueulasses car le plastoque censé se fixer sur les tiges du prolo ne tenait pas en place à la création et coulait sur les côté (je ne suis toujours pas convaincue de l’utilité d’une imprimante 3D…). Chéri a dû dessiner des sortes de « bras » pour tenir les machins en place. Seulement voilà, cela impliquait qu’il faudrait les limer à la fin pour que ce soit joli… Mais bon, le truc a parfaitement marché et je me retrouve avec un joli pont-support violet-rose (yeaahhhh!) construit sur mesure rien que pour moi avec le prénom de ma fille dessus 🙂 Topissime ! Merci le chéri ! <3

Comme ça, mon vélo est bien bariolé 😀

Donc maintenant, je n’ai plus aucune excuse pour ne pas faire de vélo, par beau comme pas mauvais temps. Ça tombe bien, c’est ma discipline préférée en tri et je suis toujours motivée à donf à l’idée de monter sur mon cadre flashy 😀