Nus et culottés

J’ai découvert cette magnifique émission pleine d’humanité et d’humilité lors de nos vacances en Bretagne où on a regardé un soir la télé avec nos hôtes. Quelle belle surprise ! Ca nous change de toute cette merde de télé-réalité avec des bobets au QI de poulpe mort… Ces mecs démontrent qu’en partant à poil, de rien, on peut remonter la pente, rencontrer de magnifiques personnes (oui oui, il y en a encore qui ne pensent pas qu’à leur tronche !) et arriver à son but grâce à l’aide de ces personnes. Avoir c’est bien, mais donner, c’est encore mieux ! On oublie trop souvent qu’on est né à poil, sans rien, et que tout ce qu’on a maintenant, on le doit indirectement aux autres. Et pour finir, on mourra, peut-être pas à poil, mais on partira sans rien… Une magnifique leçon de vie au fil des épisodes et des rencontres.

Le principe : Nans et Mouts se fixent un objectif. Exemple, aller faire de la montgolfière à Petaouchnok. Partir complètement nus (oui oui), sans argent, sans rien, juste un baluchon avec des caméras fixées dessus, des batteries et un couteau dans le baluchon… L’idée, se faire aider par les gens qu’ils rencontrent sur leur chemin pour leur donner des vêtements, de la nourriture, de l’auto-stop. En échange, ils leur offre des cadeaux qu’ils ont confectionné eux-même (avec ce qu’ils trouvent). Faites un tour sur France 3 le mardi soir 🙂 Ça en vaut vraiment la peine.

Tout récemment, j’ai vu l’émission où ils venaient en Suisse pour venir chercher de l’or. J’ai été vraiment touchée par le couple de Nyonnais qui les ont aidés. Comme à chaque épisode, c’est difficile de ne pas chialer car on sait que tout est vrai. Aucune improvisation, aucune mise en scène. On y va à la one again et c’est ça qui est beau 🙂

❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Une réflexion au sujet de « Nus et culottés »

  1. Wais, y’a aussi des trucs sympa à la téloche. J’aime bien Nus et culottés pour les même raisons que toi. Je trouve juste un peu dommage que le montage ne montre pas les grosses galères, les gens qui les envoient chier et autres moments inintéressants qui doivent constituer une bonne partie du voyage. Du coup, ça fait un peu « Bisounours ». Mais bon, finalement, c’est ce vrai bonheur qu’on a envie de voir et pas de déprimer sur le côté noir de l’humanité.
    Dans le même genre t’as « J’irai dormir chez vous » où Antoine de Maximy va dans les endroits les moins touristiques possibles pour rencontrer les gens et si possible se faire inviter à dormir. Lui, c’est surtout dans le contraste entre les « façades » touristiques et la réalité de la vie des gens…tiens, la dernière que j’ai vue, il était à Hawaii, et il a fini dans une famille de bon ricains-blancs-propres sur eux, mais si démunis qu’il lavaient la vaisselle en plastique jetable pour pouvoir la réutiliser, tout en vivant à 3 générations dans une minuscule maison pour faire des économies…quand tu planifies tes vacances là-bas, t’es loin d’imaginer qu’à quelques miles des colliers-de-fleurs-aloha, y’a une telle misère. Pour lui non-plus, on ne voit pas trop les « mauvaises séquences » qu’il doit forcément croiser, ni les rapports « argent » qu’il doit forcément avoir avec les autochtones. (j’sais pas, mais si on m’invite et que je découvre que mes hôtes n’ont pas les moyens d’avoir de la vraie vaisselle, je pourrai pas repartir sans leur en offrir).
    Bon…je retourne vider mon cerveau devant « L’amour est dans les ex au loft de story de la tentation » (saison 13, forcément)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s