Equipement de vélo #1

Après avoir réussi à changer toute seule ma chambre à air arrière qui se dégonflait tout le temps (problème de valve), un bon point s’il m’arrive une couille sur la route, je me suis dit qu’il serait sympa de faire un petit article sur le matériel dont j’ai besoin pour m’entraîner correctement en vélo et avoir du matos qui tient la route pour faire du triathlon.

Comme la position couchée est celle que je trouve la plus confortable, j’ai donc investi dans un prolo Deda Elementi Parabolica Due  (63 chf en aluminium, pas de quoi fouetter un âne). Commandé sur Chain Reaction Cycle, un site super (où j’ai d’ailleurs acheté mon vélo), qui vend du chouette matos et qui livre en moins d’une semaine. Je ne peux que le recommander. J’ai pris un long car j’aime bien me poser confortablement sur les avants bras, parce que j’aime pas du tout les prolongateurs cours et que tous les triathlons que je veux faire interdisent le drafting donc il est autorisé 🙂 (oui, on y reviendra toujours à celui-là). Après l’avoir essayé hier, c’était que du bonheur, surtout sur les longues lignes droites. J’aime beaucoup l’utiliser dans les montées, j’ai l’impression que ça me « repose » et que j’ai plus de force pour mes jambes (après c’est peut-être sûrement psychologique histoire de justifier mon achat…).

IMG_3424

Alors de quoi ai-je besoin ?

  • Des tenues de vélo (2 tenues d’été et une d’hiver) avec une veste de pluie et une paire de gants. Un gros coup de cœur pour ma tenue « Suisse » avec la pomme de Guillaume Tell et son fameux « 01081291 ». Si t’es pas suisse, tu peux pas comprendre 😀
  • Un casque et des lunettes
  • Un Buff, hyper pratique quand on a une coupe de cheveux qui ne l’est pas du tout…
  • Une paire de shoes pour pédales automatiques. Je préférerai encore et toujours les cales VTT. Tout simplement parce qu’elles sont plus pratiques, que les chaussures sont mille fois plus stylées et que tu te paies pas l’air con en marchant comme Robocop en allant chercher un pauvre petit pain au magasin. Et pis ce ne sont pas certains triathlètes qui vont me contredire 🙂Sans titre
  • 2 gourdes (avec les porte-gourdes fixés sur le vélo) et des pastilles effervescentes pour le sport.
  • Une mini-pompe fixée sur le porte-gourde.
  • Un home-trainer pour l’hiver ou quand il fait super moche

Dans les poches de mon maillot, on trouve mes clés, mon téléphone, des pansements, un peu de cash et des barres de céréales.

L’accessoire primordial quand tu pars en vélo, c’est la sacoche de selle. Parce qu’elle contient d’autres accessoires primordiaux. Ça servira peut-être jamais si tu as beaucoup de bol (ce qui est loin d’être mon cas) mais au moins, c’est là ! Étant donné que je ne suis pas du tout une pro de la mécanique et que je sais uniquement changer et pletzer une chambre à air (merci mon chéri), voilà ce qu’on y trouve :

  • Un kit de rustines
  • Une chambre à air neuve
  • Une cartouche de CO2 et le gonfleur qui va avec
  • Mon multi-outils (les clés imbus, ça sert toujours et pour presque tout en plus)
  • 2 frogs (petites lumières pour la nuit, même si je compte pas rouler la nuit, mais on sait jamais…)
  • Du paracétamol

Voilà, avec ça, je suis parée pour mes joyeuses petites virées 🙂

<3 <3 <3 <3 <3