Welcome home, son !

Aller chercher mon vélo chez DHL ne s’est pas avéré être une mince affaire… Je me suis toujours dit que tout rentrait dans ma Seat sauf que là, ben non… Le vélo était livré avec les roues déjà montées, dans un carton plus large que ma voiture 😀 J’ai eu un petit moment de solitude quand j’ai essayé de faire passer la boîte dans mon coffre… Finalement, je n’ai rien pu faire d’autre que déballer l’engin devant l’entrepôt et mettre le bazar dans le coffre en laissant le carton gigantesque à DHL qui a accepté exceptionnellement, vu ma détresse, de m’en débarrasser 😀 Merci à leurs bonnes âmes !

Des yeux gros comme des balles de golf et une banane aussi large que le coffre de ma voiture, je m’en va guillerette à la maison, en me disant « La guidoline est verte fluooooooooo  » Wouhaaaaaaaa!!!!! Psychédéééééélique !!!!!

IMG_3142

Inutile de dire que j’ai séché mon entraînement piscine. J’étais comme une gosse qui venait de recevoir son cadeau de Noël. Une fois à la maison, j’ai monté les pédales, viré les cartons de protection, réglé la selle et le guidon, fixé mon godet, ma montre, vérifié la pression des pneus, perdu mon bouchon de valve minuscule et transparent qui s’est barré dans la cave du voisin (putain… mais bon, ça tient…Edit du 06.07.2017 : le lendemain, le pneu était complètement plat…) et go pour mon premier tour en vélo de route de ma life ! 😀

IMG_3144

J’ai réglé mes pédales de sorte à ce que je puisse les décrocher le plus facilement possible. hop, je me lance avec le défi fou d’aller au village à côté (2 km). Punaise ça roule c’t’affaire ! J’ai pas du tout l’impression de forcer que je suis à 30 km/h et dans ma nervosité générale j’en oublie de lancer ma Suunto… Va vraiment falloir que je m’habitue aux manettes de vitesses. Je suis tellement douée que je freine en changeant de vitesse… Je m’arrête à l’arrivée de mon défi. C’est allé super vite en fait ! Rien à voir avec le VTT U_U

En m’arrêtant, j’ai failli me vautrer comme un étron en défixant la mauvaise pédale alors qu’un autre cycliste arrivait un peu plus loin « p’tain, p’tain, p’tain ! Ouuuuuuuf au dernier moment ! ». Tcheu la honte… En fait, j’avais surtout peur de rayer mon nouveau vélo tout neuf… Je bois noblement à ma gourde (comme si de rien n’était…). Tiens, si j’allais un peu plus loin ? Au village d’après ??? Mais quelle belle idée ! Là, j’attaque un faux plat, tite montée sympa. je me mets en mode spinning, un bon petit plateau et hop, je fais bosser Gaston et Gérard, les cuissards chauffe mais j’affiche un petit 35 km/h. C’est pas mal pour une débutante en route 🙂

Je suis sur la route, j’ai horreur de ça parce que j’ai une sorte de phobie des véhicules à moteur qui vous dépassent à ras les cuisses. J’entends un bruit qui me donne tout le temps l’impression qu’une voiture est derrière moi O_O C’est méga flippant. En fait, c’est le vélo qui fait ce bruit O_O Gné ? J’attaque la descente de retour et je me pose sur les cornes (ouais j’appelle ça comme ça !). C’est vachement bizarre. Et ça va vite (en tout cas pour moi 🙂 ). Je franchis les 40 km/h (je prie pour avoir bien serré mon guidon et mes pédales…). Pourtant, je continue à pédaler fort, je veux aller plus vite, voir jusqu’où je peux aller. bon 45, c’est bien… En arrivant chez moi je décide d’aller me faire la monstre descente en bas du village. Punaise je m’envole ! Impossible de lâcher les freins, j’ai trop les jetons 😀 Au-delà de 50, c’est encore trop tôt pour moi. J’arrive vers les rails et il y a un bus qui prend des passagers sur la route. J’avais le choix entre le dépasser comme une flèche (et me vautrer sur les rails car je suis toujours autant persuadée qu’une roue de route, ça crève à la moindre occasion…) où m’arrêter noblement à la gare comme si j’allais prendre le train… je choisis donc la dernière option. Et je repars derrière le bus. Je croise une petite madame qui remonte la route. Arrivée au bout de la route, je fais demi-tour pour rentrer. Je vais devoir me faire la montée. La grosse montée qui pique et Dieu sait comme je hais les montées. Je rattrape la dame qui fait des monstres virages pour garder l’équilibre. Étonnamment, je me sens bien sur mon nouveau destrier. La montée est dure mais clairement moins difficile qu’avec mon VTC de mamie qui pèse 3 tonnes. Je ne fais pas de virage, je file droit, je dépasse la dame et hop, je suis en haut !

J’ai vraiment pris mon pied alors que j’ai toujours pensé que je détesterais le vélo de route 😀  En fait, j’adore ! C’est juste dommage qu’il y ait des voitures sur les routes sinon ce serait le méga bonheur ! Je prends bien plus de plaisir sur un route qu’en VTT (c’est pas difficile), déjà parce que j’avance… J’ai pas l’impression de faire 10 km en 1h… Même en montée, t’as vraiment l’impression d’avancer. C’est trop top ! Par contre, c’est super tape-cul ! Il y a pas mal de dos d’âne dans les bleds près de chez moi (comme toujours j’ai cette angoisse de la crevaison…). Sur ma Z800 et mon VTT, je me levais pour être quitte de freiner sur ce genre de conneries mais avant, j’avais des amortisseurs ! C’était plus foufou ! Maintenant, le simple fait de passer sur une grille d’égout devient foufou 😀 J’ai aussi remarqué que dès que je regarde ailleurs que devant moi, je perds l’équilibre et risque de me foutre au tas dans le bas côté. Peut-être que c’est encore une des subtilités du vélo de route 🙂 Une chose est clair, à la descente, je ne vais pas m’amuser à regarder la position de ma chaîne… Ouais parce qu’en fait, en VTT, j’avais ce petit truc vers les manettes qui permettait de voir si c’était plus à gauche, au milieu ou à droite, histoire que la chaîne reste bien droite et pas en diago, mais bon, l’important, c’est que je me comprend 😀 C’était une sorte d’obsession (la peur de dérailler ?). Mais il paraît qu’il n’y a que moi qui regardait ce truc selon mon chéri… Maintenant, j’y vais à l’oreille… Si ça fait une chier de bruit, c’est qu’il y a un problème…

16337
Le dzédzé magique du positionnement de la chaîne anti-diagonale…

Edit du 04.07.2017 : Après un bel essai de 15 km sur route (avec mes copines les voitures…), j’ai fait la connaissance des premières douleurs dans la nuque. Je me dis que comme c’est une position que j’ai pas l’habitude de tenir (au spinning, je ne m’attends pas à croiser un camion de face) en plus avec le vent dans la figure. Peut-être que, comme certains le disent, ça passera avec le temps (c’est ce que j’espère) sinon dans le pire des cas, il va falloir à nouveau investir dans une étude posturale… C’est genre dans les 300 boules… A ce prix-là, je pourrais me payer le prolo de mes rêves…

Sans titre

❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

3 thoughts on “Welcome home, son !

  1. Ahhhhhhh les pédales automatiques, quel bonheur et tant d’heures de rigolades grâce aux magnifiques gamelles à l’arrêt qu’elles permettent, hihihi !
    Pour le croisement de chaîne, le matos de ce vélo est prévu pour et tu peux utiliser les 2×11 vitesses sans risque. Après, c’est clair que plus tu croises, plus le matériel s’use (intérieur des maillons et dents) et plus tu perds en rendement, vu qu’une partie de ton énergie va partir en frottement mécanique (surtout le croisement gros plateau-gros pignon ou en plus ton tendeur de chaine est tendu comme un string)…mais t’as quasi plus aucun risque de péter la chaîne. Pis oui, tu entend cette différence « d’efficacité » au bruit, surtout sur un cadre carbone qui « résonne » plus que ses homologues en métal…Donc, 2x15g de dzédzé d’économisés, hihihi !
    pis la gourde ne va pas du tout avec la guidoline, tsssss !
    Pour la nuque, j’ai un McGyverisme : En grimpe, il existe des lunettes à prisme qui permettent à l’assureur (celui qui tient la corde en bas) de voir son grimpeur sans pencher sa tête en arrière ->lunettes d’assurage à prisme…j’ai jamais vu de cycliste avec, et c’est p’t’être casse-gueule, mais c’est à tester

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais non, faut pas déconner pour les lunettes 😀 Je me ferais bannir définitivement du club de tri avec des trucs pareils 😀

      En tout cas merci pour la chaîne 🙂 Je me poserai moins de question à l’avenir. Mais j’ai encore beaucoup de peine à gérer les plateaux U_U Mais je me dis que c’est comme tout le reste, ça va venir…

      J'aime

  2. pour les lunettes, quand ils verront que tu gagne 10km/h en gardant la tête en bas, ils tireront un drôle de museau, si-si ! hihihi !
    (à part ça, ça vaut une blinde ces saloperies, alors que la même chose en inversé pour lire au lit ça vaut juste rien)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s