Entraînements mai 2017

Avec mon entrée en club de triathlon et mon taux professionnel qui reviendra bientôt à la normale (80 % contre 50 % actuellement), je vais devoir fixer définitivement mon planning d’entraînement pour les semaines à venir puisque jusqu’à maintenant, je disposais de tous mes après-midis de libre, ce qui réduira considérablement le nombre de séances par semaine. C’est hyper difficile de jongler avec vie de famille, vie de couple, vie professionnelle, vie sociale et vie sportive quand on bosse à 80 % et de pouvoir disposer du temps nécessaire pour entraîner 3 disciplines (4 avec la muscu).

Le mois de juin marque le début d’une nouvelle « hygiène » de vie pour moi. Je me reprends en main, financièrement, socialement, psychologiquement, au niveau de mes études et de mon alimentation que j’ai un peu mis de côté ces deux derniers mois (hormis le soir où on mange équilibré). Étant donné le nombre de séances d’entraînement que je m’impose et mon alimentation « sur le pouce » plus que déséquilibrée, je compense avec des compléments de magnésium, de calcium, de fer, d’oméga 3 et de B12. Même si à midi je mange plus végétarien que végétalien, c’est pas avec des pizzas ou des sandwichs tomates-mozza que je vais nourrir la machine (la malbouffe existe aussi pour les végétariens…). Seul avantage, lorsqu’on brûle en moyenne 1000 calories par jour, on ne culpabilise plus de manger n’importe quoi. Ça me fait penser à mon ancien collègue footballeur qui mangeait que des cochonneries à midi mais qui prenait pas un gramme.

En matière de développement personnel, j’ai été touchée par une flemmite aiguë pour mon Miracle Morning que j’ai laissé tomber pendant une dizaine de jours. J’ai repris ce matin. Il faut dire que se lever à 4h tous les jours, ça pique. Mais ça me permet de me détendre grâce à ma petite séance de yoga avant de partir au boulot (en plus, c’est pas pour autant que je suis plus crevée le soir). En me couchant à 21h30, j’ai quand même largement les 6 heures de sommeil dont j’ai besoin.

Au niveau des entraînements, j’ai trop forcé cette semaine. Surtout au niveau de la course à pied où j’ai voulu suivre scrupuleusement mon entraînement Strava malgré un équipement pas au top. 25 km de course à pied sur 2 jours avec des chaussures plus du tout adaptées à ma foulée on provoqué l’apparition de deux grosses cloques qui vont probablement me faire perdre à  nouveau 2 ongles ces prochains mois. J’ai percé les cloques pour diminuer la pression sur l’ongle mais je pense que c’est trop tard. Je suis donc retournée dans mon magasin spécialisé pour changer de chaussure. Merci à mon chéri qui m’a par la même occasion offert mon cadeau d’anniversaire un peu en avance (comme d’habitude 😀 ❤ ).

Pendant des années, j’ai complexé à cause de mes grands pieds que je ne trouvais pas très féminins. Les chaussures femmes en grands pieds, c’est vraiment moche. Du coup, je prenais toujours du 39, ça me serrait, mais mon pied « s’habituait » et j’étais féminine… Puis j’ai commencé à écouter mon corps et à en prendre soin. J’ai recommencé à acheter des chaussure à ma taille de l’époque, c’est à dire 40. Pour mes premières chaussures de course, mes Glycerin, après test sur tapis et quelques foulées à l’extérieur, j’ai dû prendre 41. J’ai fait hyper attention d’y aller en fin de journée avec les pieds bien gonflés. C’est allé super pendant 6 mois. Après, j’ai commencé à ressentir les premières douleurs au niveau de mes longs orteils. Effectivement, pour mes dernière chaussures de ville, j’ai commencé à remettre du 41. Avec ces deux cloques douloureuses, c’était l’occasion de retourner au magasin.

Encore une fois, j’ai eu droit à mon test sur tapis pour regarder ma foulée qui a d’ailleurs changé en 8 mois… Je cours sur la pointe des pieds avec une petite supination. C’est un peu bizarre mais voilà. Du coup, on reste quand même sur une chaussure neutre mais vu les distances de course qui s’allonge, on prend du plus léger. C’est la deuxième fois que j’achète des chaussures chez New Concept Sports à Epalinges et à chaque fois, j’ai l’impression d’être une petite princesse bichonnée 😀 Le vendeur va chercher des chaussures qui me correspondent. J’ai rien à faire, juste m’asseoir, me laisser mettre les chaussures au pieds et c’est même lui qui lace 😀 En plus, il n’est pas du tout avare d’explications. Super sympa, super à l’écoute, le top du top ! Chez eux, le concept du « client est roi » n’est pas pris à la légère. D’ailleurs, ils m’ont dit que c’était bien que j’aie les pieds hyper sensibles et gonflés ce jour-là, cela me permettrait vraiment de prendre ce qu’il y a de mieux pour moi. Pour rien au monde je ne changerais de magasin de running. C’est également super chouette de pouvoir courir un peu dehors pour ressentir les sensations. J’ai essayé des Asics, des Mizuno (les seules où je me suis sentie vraiment inconfortable) et des Brooks. J’ai même essayé des Glycerin 14 (mes actuelles) justes après les Launch 3 et j’étais bluffée. Il y a 8 mois, je me sentais comme sur un petit nuage avec les Glycerin. Ce jour-là, je n’étais vraiment pas bien dedans. Au niveau sensation, je suis repartie sur du Brooks (confort de ouf) et j’ai pris les Launch 3 et en 42 svpl… Oui, j’ai encore pris une taille de chaussure ce qui expliquerait les cloques avec les autres chaussures, il faut croire que mes orteils s’allongent… (c’est pas féminin mais je m’en fiche).

J’en ai également profité pour avoir des conseils sur les manchons et les chaussettes de compression. Pour éviter le coup des jambes lourdes, c’est super chouette. J’ai encore eu droit à la prise de mensuration de mes mollets et on m’a conseillée de prendre des manchons plutôt que des chaussettes (je les utiliserais uniquement pendant l’effort). Go pour les Compressport R2V2 (en noir pour aller avec mes belles chausses 😀 ). Un petit rabais fidélité, une poignée de main, un sourire et « bons runs ! ». J’ai tenté d’aller tester ce nouvel équipement sur 2 pauvres petits kilomètres mais la machine ne voulait décidément plus aller de l’avant. Il faut dire qu’avec une cumulation de 85 heures de récup (c’est clair que j’ai abusé ces derniers jours), mon corps a dit stop. Pourtant 2 km, c’est un petit échauffement en temps normal… Je ferai mon spinning encore aujourd’hui et repos complet pour tout le reste du week-end.

IMG_3023

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s