Test de la Suunto Ambit3 Sport Sapphire HR

Voiliiiiiiiii elle est lààààààà !!!! Mon graaaaaaaaal !!! Ou pas….

Je ne pouvais pas attendre de publier un post sur cette montre tellement j’avais envie de vous la présenter. Du coup, je ferai les MAJ au fur et à mesure de mes expérience sur ce même post.

Le lendemain de la réception de mes super écouteurs Jabra Elite Sport, je reçois la montre dont je suis tombée amoureuse. Suunto, une marque de qualité, de robustesse et de précision. Je me suis rendue sur le site et j’ai eu l’agréable surprise de voir que le modèle que je voulais était PERSONNALISABLE !!! Oui oui ! J’ai pu choisir la couleur du boîtier, du bracelet, des vis du cadran, la forme et la couleur des boutons, le cadran et on peut même faire graver son boîtier avec un petit message. Il est tout de même précisée que toute montre personnalisée ne peut pas être reprise ou remboursée, cela a son importance pour la suite de l’histoire. Voici donc le modèle que j’ai commandé :

img_2334

Et voici le modèle que j’ai reçu… A quelques différences prêt :

img_2327

J’avoue que j’ai été un peu beaucoup surprise à l’ouverture de la boîte. Je m’attendais à une montre vert citron qui me flasherait à la figure ben non, rose corail (je hais le rose sauf que là, ça passe encore pour le côté féminin du monstre). Énumération des différences de ce bel échec logistique :

  • Boîtier noir au lieu de vert citron
  • Bracelet rose corail au lieu de vert citron
  • Bordure de cadran blanche au lieu de noir
  • Cadre interne « doré » au lieu de noir
  • vis blanches au lieu de noires
  • Ceinture cardio noire au lieu de vert citron
  • Et le meilleur pour la fin : L’inscription au dos de la montre :
    j’avais demandé « Rien n’est impossible », à la place j’ai « Nikdy se nevzdavej » (tcheu le gag!). je connais une copine tchèque qui a dû bien tirer la tronche en recevant sa montre elle aussi ! En faisant la traduction j’ai eu un petit coup de flippe mais heureusement, ma copine tchèque à des pensées similaires aux miennes : Ne jamais abandonner ! Si tu me lis, je t’adore, tu as sauvé ma (notre) montre !!!! C’est le côté un peu unique de la chose. Je pourrai dire à mes potes « tu vois, c’est du tchèque et ça veut dire que tu ne dois jamais abandonner ! » <3

Ce dernier point me rassure sur le fait qu’il s’agit d’une erreur « d’empaquetage » pure et dure et non pas qu’ils m’ont refourgué la première montre customisée qu’ils avaient sous le pif… Alors j’ai écrit un petit mail au fabricant pour voir s’il y a moyen de s’arranger niveau prix (j’ai payé 344.- pour une montre qui n’est pas la mienne…) et en tout cas d’avoir une bonne réduction puisque ces fameuses montres customisées ne sont ni remboursées ni reprises… Dieu merci la montre n’est franchement pas dégueulasse au final (je m’y suis habituée et je la trouve plutôt jolie) et ma copine tchèque a aussi aimé le cadran avec des fleurs (notre seul point commun avec la citation). Je vous tiendrai au courant de la suite niveau service client.

Mais sinon, on reconnait bien la qualité Suunto, la montre est très belle, très bien finie, elle respire la solidité et la longévité. Le port est hyper agréable avec son bracelet en peau de sextoy (silicone) et finalement elle n’est pas si large et épaisse que ce que j’imaginais pour moi qui ai des poignets tout maigrichons.

Avant de la recevoir, je m’étais déjà créé un compte Movescount, le « réseau social » de Suunto qui permet de personnaliser sa montre et d’enregistrer ses séances, et mon copain m’avait expliqué comment créer des itinéraires avec GPSies (Movescount le propose également…). J’ai donc préparé quelques itinéraires et j’avais déjà configuré sur mon compte Suunto les sports qui allaient automatiquement être synchronisés sur ma montre. Idem pour mon iPhone qui avait déjà l’appli fin prête. Connectivité ultra simple, je recherche l’engin sur mon iPhone et en moins de deux, tout est appairé. Rien a voir avec la Garmin Vivosmart HR+ que je n’ai pas pu utiliser pendant environ 2 semaines à cause de leur Garmin Connect foireux qui n’acceptait pas les nouveaux comptes. Par contre, le mode d’emploi fourni censé être simplissime pour le commun des mortels (quelques images pour se mettre en route et on est bon) s’est révélé incompréhensible pour moi… Moi pas comprendre !!! J’ai assidûment lu entre les lignes des 141 pages du support Internet pour comprendre à quoi servaient les boutons de ma montre. Au final, lorsqu’on prend un peu la peine de connaître l’engin qui n’est de toute évidence pas aussi simple qu’une Flik Flak à prendre en main et c’est normal, on lit un peu le mode d’emploi et on arrête de vomir sur le fabricant avant même de l’avoir utilisé une fois 🙂 J’ai lu bon nombre de commentaires sur Internet de gens aigris qui trouvaient la montre trop compliquée, ils pensaient qu’on la mettait direct au bras en la sortant de son emballage et hop, on va courir. C’est une montre multisport les gars ! C’est une montre qui se programme et dont il faut un minimum se renseigner sur le fonctionnement please ! Ce soir, je fais dodo avec la ceinture cardio pour connaître mon VO2max (ceinture Smart Sensor ultra confortable et toute rikiki qui se fait très vite oublier, il faut le préciser) et demain, je vais faire ma première course avec l’engin (et une poussette).  <3 <3 <3 <3 <3 <3

MAJ du 6 janvier 2017 : Première course de 3 km pour tester la montre sur le terrain. J’ai choisi le mode course avec itinéraire (un itinéraire que j’avais déjà préparé sur Movescount). J’ai mis ma ceinture cardio et hop ! c’est parti !!!! La montre bip pour m’indiquer quel direction prendre lors de la prochaine intersection (j’ai enregistré les points moi-même pour qu’elle me les indique). Comme j’avais 2 couches de pulls et une veste coupe-vent, j’ai mis la montre pardessus tout ça. Aucune gêne, le bracelet est tip top. Aucun problème pour changer d’affichage avec des gants (il faisait -7 °C). Première fois que je vois a combien j’en suis au niveau de ma fréquence cardiaque en course et ça fout les jetons 🙁 Mais j’ai une excuse, je courrais avec une poussette et un bébé dedans 🙂 Je me suis ensuite amusée à faire un « Movie » avec mon parcours. J’adore ! J’ai remarqué aussi que la montre comptait les pas durant la journée (il me semblait qu’elle ne le faisait pas sur papier…).

Pour faire le calcul de mon VO2max, j’ai dormi toute la nuit avec la ceinture. Rien à dire, elle est vraiment confortable ! Voici quelques photos des comptes-rendus de l’application sur iPhone ainsi que sur le site Movescount 🙂

capture-decran-2017-01-06-a-20-02-35

MAJ du 7 janvier 2017 : Petite randonnée à l’Arboretum d’Aubonne, le moment idéal pour tester le GPS à faible allure 🙂 . Étant donné que c’est de la rando tranquille, j’ai parfois un peu tourné en rond pour prendre des photos en oubliant de mettre la montre sur pause… En tout cas, le GPS a parfaitement fait son job <3

MAJ du 11 janvier 2017 : Une montre connectée qui vous affiche les notifications du téléphone, c’est vraiment cool ! Mon téléphone étant le 99,9 % du temps en mode silencieux, je loupe les 3/4 des mes appels. Hier, ma montre a bipé pour m’avertir d’un appel, ni une ni deux, je cours vers mon téléphone, je décroche et ouf !!! C’était pour un rendez-vous super important ! Merci Suunto !!!

Je partais pourtant du principe que je n’utiliserais cette montre que lors de mes entraînements de sport. Seulement voilà, elle est carrément devenue indispensable à ma vie… Maintenant, je regarde régulièrement l’heure sur ma montre et non mon téléphone (du coup, j’utilise encore moins mon téléphone…), j’y regarde instinctivement la date lorsque je rédige mon bujo et surtout, je l’utilise comme réveil. Du coup, elle ne me quitte quasiment plus. Par contre, je ne pense pas qu’il faille se fier à son compteur de pas… En sortant du lit pour me rendre à la salle de bain, j’en suis déjà à plus de 100 pas… et j’atteins régulièrement les 12’000 pas par jour même depuis que je travaille.

MAJ du 13 janvier 2017 : Gros problème de connexion avec la ceinture cardio… J’ai beau humidifier ma peau, plonger la ceinture sous l’eau,… Rien n’y fait… La montre se connecte une fois sur deux. Bref, juste avant de partir en course, elle détecte la ceinture et quand je lance enfin mon itinéraire de course, plus de détection. 

MAJ DU 11.07.2017 : Plus aucun problème à signaler au niveau de la ceinture cardio. Bizarre, mais je ne vais pas m’en plaindre 🙂 Peut-être une MAJ fantôme a-t-elle corrigé le truc ?