Mon cours d’initiation au pendule

n_805_pendule_thot_egypien_2_en_1

De plus en plus clairement, les signes que m’envoie l’Univers me montrent que ma voie doit s’orienter dans les soins et l’aide aux autres. Je ne me suis jamais sentie plus épanouie que lorsque je pouvais rendre les gens heureux, lorsque j’étais aide-infirmière pour personnes âgées, par ma simple présence quand mes amis vont mal, où en les aidant à résoudre leurs problèmes.

Tout a commencé ce fameux jour où je suis entrée dans un magasin ésotérique et qu’une dame m’a dit « Si vous ne demandez rien à l’Univers, vous ne recevrez rien ! ». La cartésienne que j’étais a enregistré cette phrase dans sa tête puis elle a commencé à faire des demandes. Ses rares demandes se sont réalisées. Puis cette même dame m’a demandée le même jour si je croyais aux Anges… Pfiouuu n’importe quoi ces trucs de bonne femme…Jusqu’au jour où la vie m’a mise sur le chemin d’une femme incroyable qui travaillait justement avec les anges, qu’on a vue une seule soirée et qui a guéri en 4 jours ce qu’aucune crème ni cortisone n’a pu faire sur l’eczéma de ma fille en 21 mois juste avec des prières aux anges et des messages bienveillants. Aujourd’hui, un mois après, elle a une vraie peau de bébé. Pourtant, c’est l’hiver et c’est bien connu, l’hiver renforce l’eczéma…

Voici sa peau le jour-même où nous sommes allés chez cette dame

Cette dame extraordinaire m’a dit que chacun de nous avait un ange gardien et qu’il fallait parfois lui demander son aide de temps en temps si on en avait besoin. Perso, je le mets rudement à contribution lorsqu’il faut me trouver une place de parc très proche de l’endroit où je dois me rendre et je vous le donne dans le mille, à chaque fois que je fais la demande, je trouve la meilleure place que je puisse imaginer ou mieux, une place se libère pile poil au moment ou j’arrive quand juste avant moi, un autre automobiliste se cherchait une place  🙂 Aujourd’hui, je crois fortement aux anges et je fais ma prière dans ma tête chaque soir à Raphaël, Michaël et mon ange gardien. Je demande toujours à mon ange-gardien de veiller sur moi et je fais confiance à mes pierres pour me protéger du mauvais œil des gens malintentionnés qui nous entourent.

Mais tout ça, c’était bien après ma seconde visite dans le magasin ésotérique. La première fois, j’avais l’impression d’être une noob qui n’avait pas trop sa place dans une telle boutique et qui ne savait pas trop quoi chercher. La première fois, j’ai simplement acheter des pierres qui m’attiraient. Après avoir fait quelques séances chez une kinésiologue, j’ai voulu savoir comment cela fonctionnait et je suis tombée sur les pendules qui fonctionnent un peu dans le même style, on fait tout simplement appel à son « enfant intérieur », qui  nous répond grâce à des impulsions à travers le corps. Le cordon du pendule transmet l’impulsion et le pendule se dirige en fonction des impulsions. Il est le lien entre notre conscient et notre Moi supérieur. Je me suis rendue à nouveau dans cette boutique et j’ai regardé les pendules, j’ai tourné longuement le tourniquet, mon choix se portait sur plusieurs d’entre eux mais finalement, c’est une pointe d’améthyste couronnée de grenat qui m’a choisie (un peu comme la baguette magique d’Harry Potter). Sur Internet, j’ai appris à tenir le pendule et à trouver nos conventions et j’ai acheté un livre sur le sujet. J’ai commencé à lui poser des questions faciles justes et fausses pour voir s’il répondait correctement puis je m’en suis servie pour trouver une thérapie efficace, soit l’acupuncture, pour mon mal de dos (je hais les aiguilles donc je ne l’ai pas influencé) grâce à un livre de planches exprès pour les pendules.

fullsizerender-5

Mon chemin de vie m’a mise à nouveau sur la route d’un autre magasin ésotérique à deux pas de chez moi. Avec encore plus de pierres et qui proposait des cours d’initiation au pendule. C’était génial de rencontrer d’autres personnes qui croyaient comme moi au pouvoir du pendule et qui avaient l’air totalement normales et saines d’esprit. Nous avions la chance d’avoir deux expertes du pendule. Nous avons fait des exercices que nous ne comprenions absolument pas mais que nos pendules, eux, comprenaient ! On nous avait donné des feuilles avec des dessins et des symboles et sans nous expliquer ce qui devait se passer, on devait simplement laisser les pendules se déplacer et ils faisaient exactement ce qu’il fallait faire. J’étais hallucinée ! On nous a appris les bases pour chercher un objet perdu et les choses infinies qu’on peut faire avec un pendule mais surtout, j’ai appris à utiliser la « planche de pourcentage ». Une des dames était comme moi, elle lie énormément et a parfois de la peine à se décider quand il faut choisir un livres en librairie. Il faut simplement imaginer un demi-cercle (comme un compteur de vitesse en voiture) et de gauche à droite, on part de 0 à 100 %, le milieu étant 50 %. J’ai fait le test aujourd’hui chez Payot (oui j’ai sorti mon pendule mais j’ai fait gaffe à ce qu’on ne me voit pas…), je voulais un livre sur la lithothérapie et il y en avait un autre qui me faisait de l’œil. J’ai fait tournoyer mon pendule pour lui donner de l’élan, lui ai demandé s’il était d’accord de me répondre et je lui ai demandé le pourcentage de satisfaction que j’aurais à lire le livre des pierres. Il est parti direct sur 100 % (complètement à droite donc). Pareil pour un autre livre de pierres mais là c’était plus du 60 %. J’ai fait la même chose pour le 3e livre et là, on était à moins de 50 %… J’ai donc laissé tombé ce livre. Après tout, mon enfant intérieur sait ce qui m’intéresse. On peut faire les même chose pour les cadeaux qu’on veut offrir à qqun et savoir si ça lui ferait plaisir.

fullsizerender-4
Mon sphéroton en quartz rose

Prise par une grosse envie de me rendre dans mon magasin d’Yverdon, j’ai flashé sur un pendule dont je suis tombée follement amoureuse immédiatement. C’est également un sphéroton mais sa particularité est que sa sphère n’est pas une pierre mais une graine de rudraksha, communément appelée larme de Shiva. C’est une graine sacrée en Inde.

La légende raconte qu’au cours de l’une de ses méditations Shiva eut une vision des souhaits et des souffrances du monde qui le fit pleurer. Une larme tomba sur le sol et donna naissance à un arbre dont les graines sont depuis appelées « larmes de Shiva« .

La tradition attribue de nombreuses vertus et pouvoirs aux Rudraksha, celles-ci sont portées comme un talisman par ceux qui veulent s’attirer les bienfaits et bénédictions de Shiva. Ces graines sont aussi utilisées dans la tradition Bouddhiste Tibétaine pour réaliser des Mala pour les pratiques de protecteurs du Dharma.

La tradition Védique assure que les graines Rudraksha ont un effet bénéfique sur l’organisme et peuvent ralentir le vieillissement et ainsi aider leur porteur à avoir une longue vie. Le fait de porter ces graines aide à équilibrer le fonctionnement des différents organes et peut éviter de développer certains maux tels que les problèmes cardiaques par exemple. Chaque type de Rudraksha a, d’après les textes anciens, un effet spécifique sur la santé.

Des chercheurs ont démontré scientifiquement que les graines de Rudraksha ont un très fort potentiel électromagnétique et également un effet certain en acupressure. Le fait de porter des Rudraksha apporte également rapidement le calme mental et la sérénité au porteur.

Réf : Maggie du Bouddha

FullSizeRender(1)

Enregistrer

Enregistrer