Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fasse !

1507-1

4e de couverture :

Nous vivons en permanence le paradoxe suivant : d’une part, nous avons tout en nous, depuis toujours, pour assurer l’équilibre de nos besoins, en toute circonstance. Cela signifie, en d’autres termes, que nous sommes naturellement conçus pour la santé physique, le bien-être psychologique et la réalisation spirituelle. D’autre part, notre éducation, notre culture, notre histoire, notre généalogie, nos valeurs, tout cela interfère avec les processus d’équilibre et de respect de soi. Ainsi, il apparaît que nous sommes conditionnés (parfois avec notre complicité) pour devenir malades, malheureux et sans but. Comment fouler à nouveau ces sentiers qui peuvent nous ramener vers l’équilibre ? Comment réveiller en nous la capacité à nous respecter et à nous faire respecter, sans rompre avec notre entourage ? Comment, concrètement, mettre en œuvre notre potentiel d’auto-guérison, lorsque nous sommes atteints d’une maladie ? Comment guérir nos blessures émotionnelles et nos relations ? Comment redonner du sens à notre vie, lorsque celle-ci a perdu tout son sel ? C’est à ces questions que ce livre veut fournir des pistes d’exploration pour que chacun de nous retrouve sa puissance et son rayonnement d’être humain. Cet ouvrage vient nous toucher tous au cœur de notre vie.

Ce que j’en pense…

Ce livre est celui qui m’a apporté le plus de conseils au moment où j’en avais le plus besoin, pendant une période de stress intense. J’ai compris qu’il ne servait à rien de ressasser le passé et je crois de plus en plus fort au fait que nous avons tous un chemin plus ou moins prédéfini dans cette vie et qu’il faut absolument que je fasse la paix avec mon intuition que j’ai muselée pendant toute ces années. Grâce à ce livre, j’ai compris qu’il ne servait à rien de râler contre les choses qui nous arrivent dans la vie et de relativiser, elles sont là pour nous indiquer que nous suivons un chemin qui ne nous correspond pas.

J’aime l’idée de laisser son corps faire ce qu’il a à faire quand on est « malade » en vidant lui-même ses poubelles (fièvre, vomissements, diarrhées,…). Par contre, je suis moins sûre que si je laisse une carie sans la soigner, qu’elle se guérira toute seule…

Comme toujours, dans chaque livre, il y a des choses à prendre et d’autres à laisser  🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s