Le pot Néti, une magnifique découverte

pot-en-porcelaine-neti-pour-le-nettoyage-nasal-netipot

Grâce à mon petit microbe sur patte, j’ai réussi à chopper un rhume à la fin du mois de juin… Comme quoi, on en finit jamais… En même temps avec un temps aussi changeant, pas étonnant que tout le monde soit malade : un jour il fait 15 degré avec pluie et le lendemain, on monte à 27 avec des coups de soleil si tu restes exposée plus de 5 minutes.

Bref, un rhume bien chiant avec le nez qui coule ou qui se bouche à tout moment de la journée et surtout, un nez bouché la nuit qui vous empêche bien comme il faut de dormir. Mais comme un malheur n’arrive jamais seul, mon rhume s’est compliqué vers une bronchite et une extinction de voix (le jour de mon entretien d’embauche quand même…).

Une collègue a eu pitié de moi et m’a donné des doses de sérum phy, ces mêmes doses que j’injecte dans le nez de ma fille, afin que je puisse me déboucher le nez. J’ai jamais été convaincue de la chose sur moi-même. En général, je suis jamais loin de la noyade quand j’utilise le rinçage de nez. Du coup, mon meilleur ami était le spray Triofan… (pendant 6 mois car je ne pouvais plus m’en passer…).

Je me suis donc injectée ces deux doses dans le pif, j’ai failli à nouveau me noyer, j’en ai avaler, j’en ai mis partout dans les toilettes du boulot mais force était de constater qu’après m’être fait subir ce supplice, mon nez était quasi débouché (je respirais beaucoup mieux). Mon chéri utilise un engin de torture, le Emser Salz. J’ai horreur de ce truc car il est pas pratique, il coule de partout et j’ai jamais compris l’utilisation et en plus, c’est fait en plastoque dégueulasse. Et marketing avant tout, vous devez vous procurer régulièrement des sachets d’Emser Salz…

emser-nasendusche_anwendung-2-neu

Après avoir utilisé ces dosettes, j’ai commencé mes recherches sur Internet car cette fois, je m’étais rendue compte des bienfaits du sel naturel sur mes fosses nasales. Je suis tombée sur des articles concernant le pot Néti. Alors au début, mon âme de gosse est remontée à la surface car effectivement, certains ont affreusement la forme de phallus et ouais, ça peut vite décrédibiliser le truc 😀 Donc aujourd’hui, je sais que le phallus a été créé pour épouser parfaitement les ouvertures nasales ! Trêve de conneries, revenons à  nos moutons !

C’est à la suite d’une émission d’Oprah Winfrey que des millions de personnes ont découvert le lavage du nez pratiqué avec un petit récipient à bec verseur dont la forme rappelle celle de la lampe d’Aladin. À vrai dire, rien ne prédisposait vraiment le pot neti, longtemps connu des seuls adeptes du yoga et de l’Ayurveda, à devenir un accessoire de soins de santé largement connu. Le petit pot de céramique employé pour l’irrigation du nez et l’élimination du mucus a été présenté au vaste auditoire d’Oprah par le docteur Mehmet Oz au début de 2007. Depuis, les moteurs de recherche ont été submergés des termes « pot neti » et de ses synonymes. Mais qu’est-ce qu’un pot neti ?

En sanskrit, neti veut dire nettoyage du nez. Dans la tradition ayurvédique, système de soins traditionnel et naturel qui a vu le jour en Inde il y a des milliers d’années, jala neti est le terme employé pour désigner le lavage du nez avec de l’eau salée. C’est ici que le pot neti entre en jeu.

Si vous avez des allergies ou des symptômes de rhume qui vous causent des problèmes dans le nez ou les sinus (congestion, maux de tête, pression) ou si vous avez des rhumes à répétition, l’irrigation nasale avec un pot neti peut vous procurer un soulagement. Des chercheurs de l’université du Wisconsin ont constaté que, lorsque des personnes qui faisaient souvent des sinusites (infections des sinus) ont pratiqué l’irrigation du nez avec de l’eau salée, elles ont obtenu un soulagement des symptômes liés aux sinus et ont eu besoin de prendre moins de médicaments. Lorsque vous irriguez les voies nasales avec de l’eau tiède salée, vous drainez le mucus qui bloque les sinus, ce qui diminue la pression et la congestion et empêche l’accumulation de bactéries pouvant causer une sinusite.
Source : Canoe Santé

En arrivant chez moi et surtout, après avoir enfin bien compris comment utiliser le pot Néti, j’ai ressorti l’engin de torture de mon chéri, le machin Emser Salz. Au lieu de presser comme une barge sur le récipient, j’ai laissé s’écouler la solution saline dans mon nez, en prenant soin de respirer par la bouche et là, MIRACLE ! l’eau s’est écoulée pour la première fois de ma vie depuis l’autre narine, sans me gêner, sans me faire mal, en douceur, sans me noyer. C’est même plutôt agréable et j’avais presque envie de recommencer après.

Ni une ni deux, je commande un vrai pot Néti en céramique qui ne coule pas de partout et hop, je m’y suis mise. Je le fais chaque matin en me levant. Plus besoin d’acheter des recharges de sel Emser. Il suffit d’utiliser de l’eau, du sel de mer non iodé (que j’ai trouvé en carton d’1 kg au supermarché) et elle est belle !!! Zéro déchet, naturel et 100 % zeeeeeeeeeen ! C’est excellent pour la santé et très simple à utiliser. D’ailleurs, si cette petite choupinette arrive à le faire, vous aussi !

Neti pot9

Une réflexion au sujet de « Le pot Néti, une magnifique découverte »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s